article abonné offert

Une Liégeoise, visiteuse de prison: « C’est maintenant que les détenus ont besoin d’une oreille attentive »

Une Liégeoise, visiteuse de prison: « C’est maintenant que les détenus ont besoin d’une oreille attentive »

Ne plus se rendre à Lantin visiter «ses» détenus, pour Marie, c’est très difficile. EdA Philippe Labeye

Visiteuse de prison, Marie, 82 ans, veut garder le lien avec les détenus dont elle est l’oreille attentive. Même en confinement.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 29 des 507 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?