article abonné offert

CONFIDENCES DE CONFINÉS (5)

Maxime Prévot: «Peu de temps pour moi mais je ne m’en plains pas, car c’est mon job»

Maxime Prévot: «Peu de temps pour moi mais je ne m’en plains pas, car c’est mon  job»

Accaparé par la crise sanitaire,, Maxime Prévot a eu le temps d’aller se balader une fois 1 heure. ÉdA Mathieu Golinvaux

Chaque jour, nous contactons une personnalité namuroise pour voir comment elle vit le confinement. Aujourd’hui,Maxime Prévot, bourgmestre de Namur et président du cdH, sur la brèche

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 30 des 547 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos