MODE - ÉCONOMIE

Le coronavirus force Zalando à se serrer la ceinture

Le coronavirus force Zalando à se serrer la ceinture

Zalando prend des mesures pour adapter ses activités, dépenses et investissements à la nouvelle donne consécutive au coronavirus. Reporters (Illustration)

Le magasin de vêtements en ligne Zalando veut réduire ses coûts de quelque 350 millions d’euros, afin de traverser la crise du coronavirus, a indiqué une porte-parole de l’entreprise allemande.

Zalando fait face à une baisse des dépenses des consommateurs, ce qui se traduira par un recul de son chiffre d’affaires au premier trimestre.

La plateforme en ligne prend donc des mesures pour adapter ses activités, dépenses et investissements à la nouvelle donne consécutive au coronavirus.

Ce train d’économies doit permettre d’éviter de passer par la case «licenciements». Les dirigeants de l’entreprise ont également accepté de revoir à la baisse leurs émoluments.

Zalando n’en reste pas moins confiant pour l’avenir car la crise actuelle «accélère le glissement du hors ligne vers le en ligne», c’est-à-dire vers les achats sur internet, estime l’entreprise.