FOOTBALL

David Akinci directeur technique à l'UR Namur, dont les dirigeants inscrivent... Namur City en P4...

David Akinci directeur technique à l'UR Namur, dont les dirigeants inscrivent... Namur City en P4...

David Akinci, l'ex-coach de Gesves B et de l'UR Namur B, qui avait repris la direction de l'équipe première, sera le responsable de la formation des nouveaux "Merlots". EdA - Jérôme Houet

L'histoire du foot namurois a parfois de drôles de raccourcis. Et à l'UR Namur, on n'est jamais au bout des surprises ! Naninne se dit intéressé pour une association au niveau des jeunes et Namur City également par les terrains du grand frère...

L'UR Namur a trouvé un directeur technique, suite à l'appel aux candidatures, pour tenter de relancer une école des jeunes qui n'avait plus que son glorieux passé à faire valoir ces derniers temps. 21 candidatures sont arrivées pour ce poste de Responsable Technique de la Formation des Jeunes (RTFJ) ce qui  réjouit les nouveaux repreneurs du club. "Parmi ces candidatures, de très beaux profils, très qualifiés et expérimentés. A force de parler avec les uns et les autres de la reconstruction de l’école de formation, il est apparu comme une évidence que la saison à venir serait une année de transition, avec pour objectif principal de faire « revenir les enfants à la maison », et de mettre une équipe en place pour y arriver. Ainsi, c’est à David Akinci (NDLR: ex-T1 intérimaire de l'équipe première et coach de l'équipe B), qui a fait la preuve cette année de son dévouement et de sa loyauté, diplômé UEFA A, directeur d’école, que sera confié cette mission."

Il sera assisté dans cette tâche par Xavier Toussaint Frederick Rosmolen (susceptibles d’entraîner une équipe) ainsi que par Pascal Vanderdonckt "qui apportera son savoir-faire en matière de scouting. Pour chapeauter cette équipe, un « duo de sages » supervisera et conseillera, composé de Zoran Bojovic et Jacques Urbain (actuellement Directeur Sportif à St Symphorien, qui a fait partie du staff professionnel du Sporting de Charleroi et a donné cours 13 ans à l’Ecole Fédérale des Entraîneurs)." Les 20 joueurs de l’équipe-fanion parraineront des jeunes qu’ils suivront de près, leur donnant entraînement à l’occasion.

Maurice Bouchat, président de Naninne, est a priori favorable à une association entre les deux clubs au niveau des jeunes, permettant à ceux-ci, quelle que soit leur affiliation, d’aller joueur indifféremment d’un côté ou de l’autre, les joueurs de l’UR Namur ayant, dès la première année, la possibilité de jouer au niveau provincial et interprovincial, malgré l’école en manque de label et de niveau.

Mais par ailleurs on apprenait également que les repreneurs de l'UR Namur, toujours dirigeants du club de Namur City qui évoluait en réserves jusqu'ici, avaient inscrits celui-ci en P4 pour la saison prochaine, avant d'y céder le relais (et leurs cartes bleues) à d'autres personnes pour poursuivre leur tâche au sein de l'organigramme de l'UR. N'empêche, Namur City pourrait profiter des (trop) nombreuses infrastructures du "grand frère" namurois (auquel il reste attaché donc), en occupant soit les terrains de Belgrade (l'équipe dames est partie à Arquet), voire de Fosses, étant donné que Namur est persona non grata à Mascaux (où Jambes a repris la main avec un vrai projet et où d'autres clubs s'entraînent). Rappelons qu'une équipe B de l'UR Namur descend aussi en P4... De beaux derbys en perspective ?

On vous le  disait à l'UR Namur - qui aura par ailleurs fort à faire en D3 amateurs dans un championnat qui s'annonce intéressant - on n'est jamais au bout des surprises !