LIÈGE

Liège: 200 SDF seront dépistés pour le coronavirus cette semaine

Liège: 200 SDF seront dépistés pour le coronavirus cette semaine

Des tests au coronavirus seront réalisés sur les 200 SDF concernés par le plan d’urgence. Eda Thomas LONGRIE

À Liège, le plan d’urgence mis en place pour les SDF se poursuit au parc Astrid. Cette semaine, des tests au coronavirus seront réalisés sur les 200 SDF concernés.


Depuis le 19 mars, le Collectif Astrid2020, qui regroupe la Ville de Liège et son CPAS, la Province de Liège, le Relais Social et une majorité d’acteurs publics et privés d’aide aux personnes précarisées, assure depuis le parc Astrid, la coordination du plan d’urgence SDF.

Ce plan d’urgence élaboré dans le cadre de la lutte contre la pandémie liée au corona virus Covid-19 fait l’objet depuis sa mise en œuvre d’un volet médical.

C’est la Province de Liège, à travers sa compétence santé qui assure, avec l’appui du Relais Santé du CPAS depuis le lundi 23 mars le suivi médical des SDF présents au Parc Astrid.

Dans le cadre du Collectif Astrid2020, ce sont 3 médecins et 10 infirmiers qui assurent les différentes missions médicales.

Du lundi au vendredi au parc Astrid, une permanence médicale est assurée par un médecin et deux infirmières.

Depuis l’extension du Plan d’urgence aux personnes suspectées d’être porteuses du virus Covid-19, la permanence a été élargie aux 4 personnes actuellement isolées à la FIL.

Les personnes qui ont fait l’objet d’une hospitalisation mais dont l’état ne nécessitait pas de rester en milieu hospitalier sont prises en charge et isolées dans des logements d’urgence où la permanence médicale se rend une fois par semaine.

Une campagne de dépistage cette semaine

Une campagne de dépistage (Test PCR) des 200 SDF concernés par le plan d’urgence sera entamée dès cette semaine à l’initiative de la Province de Liège. Ce qui permettra d’adapter les mesures prises.

Santé mentale - assuétudes

Des procédures particulières ont été définies avec l’unité de soins que représente la salle de consommation à moindre risque de la Ville, le médecin coordinateur du Centre START – MASS, notamment pour ce qui concerne la délivrance de méthadone. Des contacts ont également été établis l’Intercommunale ISOsL pour ce qui concerne la prise en charge psychiatrique.

Des batteries externes pour recharger les GSM

Afin de s’assurer que les SDF puissent être en capacité d’appeler les secours via leurs GSM, le Collectif, grâce à un don de Proximus, organise désormais la prise-remise de batteries de GSM externes. Une procédure stricte est établie afin de garantir tant le personnel que les usagers de possibles foyers de contamination.

Personnel et protection

Pour la gestion logistique du parc Astrid, le personnel mis à disposition par les autorités locales (Ville – CPAS), provinciales et le Relais Social du Pays de Liège représente près de 15 personnes (préparation / distribution des repas, gestion des douches et nettoyage, gestion du site, personnel médical, coursier,…) aidées dans certaines missions par du personnel de la Croix Rouge.

L’ensemble des tâches exercées par ce personnel fait l’objet de procédures strictes tant du point de hygiène que du point de vue matériel de protection (masques alternatifs pour les tâches sociales, masques chirurgicaux ou FFP2 pour le suivi médical, charlotte, gants, …).