CORONAVIRUS

Le soleil et les températures clémentes ont-ils un impact sur la propagation du coronavirus?

Le soleil et les températures clémentes ont-ils un impact sur la propagation du coronavirus?

BELGA

La propagation de certains virus a tendance à diminuer en intensité avec le retour du beau temps. Est-ce le cas avec le coronavirus? «On n’a pas encore assez de recul», estime Emmanuel André, porte-parole interfédéral Covid-19.

 

 

 

 

Ce mercredi, le soleil et les températures clémentes, au-dessus des 20°c, sont largement de mise en Belgique. On le sait: les virus préfèrent l’hiver.

 

 

Est-ce que cette météo estivale peut avoir un impact sur la propagation du coronavirus. Emmanuel André, porte-parole interfédéral, tempère.

Il a donné son point de vue lors de la conférence de presse quotidienne du SPF Santé. «Nous n’avons pas encore assez de recul. On est face à un nouveau virus dont on ignore encore certaines choses. S’il y a un impact, il ne sera pas suffisant. On ne peut donc pas compter uniquement là-dessus. Il faut poursuivre nos efforts.»

 

Les habitants restent au sein de leur commune, en général

 

Sur son site internet, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) confirme que s’exposer au soleil ou à des températures supérieures à 25 degrés n’empêche pas de contracter la maladie. Les pays où le climat est chaud ont d’ailleurs rapporté des cas de Covid-19, souligne l’organisation internationale.

Malgré la météo ensoleillée et la période de vacances, la population belge semble globalement respecter l’interdiction des déplacements non essentiels. D’après une analyse récente du trafic des données, 70% des Belges continuent à passer un maximum de leur temps au sein de leur commune. «Cela montre peut-être que, après quelques semaines, chacun d’entre nous a pu adapter sa vie quotidienne et professionnelle aux règles mises en place pour notre santé publique», a déclaré Benoît Ramacker, porte-parole du Centre de crise.