article abonné offert

FOOTBALL - ET TOI TU T’EN SOUVIENS?

2009: Quand Quentin Charpentier s’apprêtait à vivre ses « plus beaux souvenirs au foot »

2009: Quand Quentin Charpentier s’apprêtait à vivre ses « plus beaux souvenirs au foot »

Quentin Charpentier en juillet 2009. Le Dolhaintois allait disputer sa 2e saison chez les Turcs. - Eda

Cette semaine, notre rubrique nous envoie chez un (très) jeune retraité du football: Quentin Charpentier. Aujourd’hui âgé de 32 ans, le Dolhaintois en avait 11 de moins sur le cliché ci-contre.

«Je venais de finir ma 1re saison à Faymonville et j’y entamais ma 2e. Physiquement, les coupes de cheveux, les boucles d’oreilles… Ça fait loin mais j’assume» sourit-il, en rappelant que les modes changent. La vie, aussi. À l’époque de cette photo, Quentin Charpentier ne le sait pas encore, mais il va vivre «mes meilleurs souvenirs footbalistiques».

C’est après un sacre en P2 avec le CS Welkenraedt coaché par Vincent Heins qu’il signe à Faymonville. «Patrick Courtois et le regretté Werner Giet étaient venus me voir quelques fois. Et je leur avais donné mon accord le jour du titre avec Welkenraedt» rembobine le défenseur qui a fait ses classes à l’AS Eupen. « Faymonville, avec son esprit de village, c’était une superbe époque. On a su garder le même groupe pendant quatre ou cinq ans. Ce sont des souvenirs incroyables, surtout ce match à Geel pour la montée en D3. Des cars étaient partis de Faymonville, l’ambiance était géniale (NDLR: malgré la défaite).»

La suite, c’est un passage à Spa («une saison difficile en promotion, avec une descente à la clé»), Butgenbach puis des retrouvailles avec Vincent Heins à Minerois. «On a été champions en P2.» Celui qui vit désormais à Baelen fera pareil avec Ster-Francorchamps, avant de s’effacer petit à petit. «D’une manière générale, je n’ai jamais été épargné par les blessures.» Et, il y a deux ans, Quentin Charpentier devient gérant de l’agence de voyages RTK Travel à Boncelles. «Je n’avais plus le temps pour le foot, donc j’ai arrêté à 30 ans…»

Il va reprendre à l’Union Limbourg

Seulement voilà: le ballon rond commence franchement à lui manquer. «Oui donc je vais reprendre à l’Union Limbourg en P4, où je retrouverai certains amis dont Romain Schyns qui y a signé. Je ne me suis pas trop engagé, mais si j’y reprends goût, ça peut aller vite» ponctue Quentin, qui compte trois titres à son palmarès. Ce n’est pas rien…