STREAMING

La faille qui tue le lancement de Disney+ en France

La faille qui tue le lancement de Disney  en France

Le catalogue français de Disney+ fait l’impasse sur les films sortis au cinéma il y a moins de 3 ans. Internet

L’absence de films récents est le gros point noir du service Disney+ chez nos voisins.

C’est une nouvelle étape dans la guerre du streaming. Le service Disney+ est disponible en France dès ce mardi 7 avril. Prix: 6,99€ par mois. Quid de la Belgique? Notre marché est prié de patienter. Le lancement est programmé cet été, sans plus de précision.

En marge de la date, une autre question cruciale se pose: le Disney+ belge sera-t-il plombé par le même défaut rédhibitoire que le Disney+ français?

Explications.

3 ans de délai

La France applique à la lettre une chronologie des médias stricte et pénalisante pour les services de SVOD (Netflix, Disney+, Amazon Prime Video…).

Concrètement, cette chronologie fixe l’ordre et les délais d’exploitation d’un film (DVD/Blu-ray, VOD, TV…) à partir de la date de sa sortie en salle. Exemple: un film sera autorisé à la vente en DVD /Blu-ray au minimum quatre mois après sa sortie au cinéma.

Pour la SVOD (Netflix, Amazon Prime Video, Disney+…), le délai grimpe à 36 mois. Bref, Disney+ sur le sol français doit attendre 3 ans après la sortie en salle d’un film pour l’injecter dans son catalogue.

Les dégâts sont majeurs et frappent de plein fouet les longs-métrages Star Wars, Marvel, Disney et Pixar des 3 dernières années.

La faille qui tue le lancement de Disney+ en France
Sorti dans les salles françaises en mars 2019, Captain Marvel doit attendre 3 ans pour rejoindre un service de SVOD comme Disney+. Internet

Catalogue pénalisé

Pour prendre conscience de l’ampleur des absences, il suffit de consulter la liste des programmes disponibles sur Disney+ France dès ce 6 avril (500 films, 300 saisons de séries).

Parmi les absences notables, pointons:

 

- Star Wars L’ascension de Skywalker (disponible au mieux en décembre 2022)

- Avengers Endgame (disponible au mieux en avril 2022)

- Toy Story 4 (disponible au mieux en juin 2019)

- Le retour de Mary Poppins (disponible au mieux à partir de décembre 2021)

- Coco (disponible au mieux en novembre 2020)

 

C’est une sérieuse pierre dans le jardin de Disney+ France.

Les recommandations belges

Le catalogue belge de Disney+ sera-t-il frappé des mêmes limitations?

La Belgique a copié la chronologie des médias française pour la régurgiter sous forme de recommandations… qui ne sont pas contraignantes.

Historiquement, les diffuseurs ont respecté ces recommandations, jusqu’à l’apparition d’un nouvel acteur baptisé Netflix.

C’est un pied de nez à tout le secteur. Le leader mondial du streaming se moque éperdument de notre chronologie des médias de pacotille. Exemple: son film The Irishman est sorti dans un circuit de salles limité chez nous le 13 novembre 2019, deux semaines avant son arrivée dans le catalogue en ligne.

En France a contrario, le colosse américain n’a jamais osé relayer le film fleuve de Martin Scorcese dans les cinémas hexagonaux.

Disney+ respectera-t-il la chronologie des médias en Belgique, quitte à faire l’impasse sur les films de moins de 3 ans d’âge? Nous avons posé l’épineuse question à Disney Belgique. Nous attendons la réponse.