BRUXELLES

Un hôtel bruxellois ouvre ses portes aux femmes victimes de violences intrafamiliales

Un hôtel bruxellois ouvre ses portes aux femmes victimes de violences intrafamiliales

L’hôtel est situé à une adresse gardée confidentielle. Halfpoint - Fotolia

Le collège de la Cocof a mis à disposition le week-end passé un hôtel bruxellois exclusivement dédié à l’accueil et à l’hébergement de femmes victimes de violences intrafamiliales en cette période de confinement.

Au total, cinquante personnes, des femmes avec ou sans enfants, pourront y fuir la violence qu’elles subissent dans leur foyer et bénéficier d’un accompagnement psycho-social assuré par des professionnels jusqu’à la fin du mois de juin.

Face à la saturation des maisons d’accueil et des refuges, un hôtel bruxellois a ce week-end ouvert ses portes aux femmes victimes de violences intrafamiliales afin de leur offrir un lieu d’accueil sûr et réconfortant ainsi qu’un accompagnement psycho-social jusqu’à la fin du mois de juin.

Situé à une adresse gardée confidentielle, l’hôtel a une capacité d’accueil de 25 chambres dont des chambres doubles, triples et quadruples ainsi qu’une cuisine et une salle de réunion. Au total, un maximum de 50 personnes (femmes avec ou sans enfants) pourront y être accueillies. «Trois femmes et un enfant ont déjà pu s’installer et nous attendons des arrivées supplémentaires au cours de la journée», indique lundi le porte-parole de Barbara Trachte, ministre-présidente de la Cocof.

Une convention a été établie sous l’égide de la Cocof entre le Centre de prévention des violences conjugales et familiales (CPVCF) et le CPAS de la commune où se situe l’hôtel pour assurer un accompagnement psycho-social de ces femmes ainsi que le catering et les aspects liés à leur sécurité.

Afin de répondre à l’augmentation des cas de violences conjugales et intrafamiliales à l’encontre des femmes en ce contexte de crise sanitaire et de confinement, une task force «Violence conjugale et intrafamiliale» a été mise en place par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Wallonie, la Région de Bruxelles-Capitale et la Cocof. Une Conférence interministérielle consacrée aux droits des femmes et présidée par la secrétaire d’Etat bruxelloise à l’Egalité des Chances, Nawal Ben Hamou (PS), a elle aussi mis en place un dispositif de coordination pour lutter contre les violences faites aux femmes.

Le CPVCF est joignable tous les jours de 9H30 à 17H30 au 02/539.27.44 pour toute information concernant les disponibilités d’accueil de l’hôtel.