PROVINCIALE 1

Adrien Willé veut se relancer à Faimes

Adrien Willé veut se relancer à Faimes

Adrien Willé arrive à Faimes. Heymans

Le médian de Braivespasse à Faimes en P1 où il évoluera sous les couleurs de Luc Ernes. Un pari pour les Faimois.

Encore un transfert pour Faimes. Et pas n’importe qui. Cette fois, c’est Adrien Willé qui arrive. L’ancien joueur de Warnant, entre autres, sera un plus dans le noyau du promu.

Willé, c’est un ancien grand espoir du football régional passé entre autres par le Brussels et Eupen à une certaine époque. À 100%, le Remicourtois de 24 ans n’est pas fort, mais très fort. Il se remet d’une double opération et reste sur une saison blanche où il n’a pas joué une minute. « Moi, je veux le relancer et on n’a rien à perdre » dit Luc Ernes.

De fait. Si Faimes arrive à relancer celui qui aurait pu être professionnel, il va signer le coup du mercato. «Dès que Faimes m’a sonné, je n’ai pas hésité, avoue le gaillard. Il faut dire les choses comme elles sont: je reviens de nulle part. J’étais aux oubliettes. Et là, j’ai une chance unique de me relancer. Je veux renvoyer l’ascenseur à Faimes et à Luc Ernes. Je ne vais pas venir en touriste, je vous le garantis. J’ai beaucoup bossé ces derniers mois. D’abord avec un préparateur physique, puis maintenant seul vu le confinement. Mais je bosse comme un fou 6/7 jours pour revenir à mon meilleur niveau. »

Avant, Adrien Willé, c’était vitesse d’exécution, sens du but et passing dingue. Mais depuis le début d’une carrière qui promettait énormément, le gaillard s’est perdu en chemin, laissant les espoirs d’un beau parcours s’envoler. «Je sais, je sais, regrette-t-il. Mais je n’ai pas toujours été bien entouré et n’ai pas toujours fait les bons choix. Oui, j’aurais pu être pro, vous avez raison, mais si j’en suis là aujourd’hui, c’est qu’il y a des raisons. Non? Rien n’est perdu. Mais je veux maintenant avant tout me faire plaisir. Et prouver sur le terrain les espoirs placés en moi.» Si c’est le cas, Faimes, sur le flanc de Willé, va faire mal.