CORONAVIRUS

Bruxelles Mobilité adapte les feux de circulation en faveur des piétons et cyclistes

Bruxelles Mobilité adapte les feux de circulation en faveur des piétons et cyclistes

BELGA

Le trafic a fortement baissé avec les mesures de confinement. Du coup, on adapte la mobilité.

Bruxelles Mobilité va adapter la programmation des feux de signalisation d’une centaine de carrefours de la capitale afin d’être davantage en adéquation avec le faible trafic automobile engendré par la crise du coronavirus. La mesure profitera particulièrement aux usagers faibles de la route. En cette période de confinement, le trafic sur les principaux axes bruxellois a chuté de 55% à 75%.

Bruxelles Mobilité gère au quotidien 500 carrefours à feux. En coordonnant ceux-ci à distance grâce à sa centrale ou en local, l’administration adapte en continu les phases des feux en fonction des situations (chantier, phase prioritaire pour les transports publics) et des moments de la journée (heures creuse, heures de pointe).

Objectif: renforcer la sécurité routière

Pour coller au mieux à la réalité du trafic en cette période de confinement, Bruxelles Mobilité prend deux mesures afin de renforcer la sécurité routière en réajustant les feux de signalisation. Des cycles plus courts seront d’une part fixés sur une centaine de carrefours, ce qui réduira les temps d’attente. Les piétons qui souhaitent traverser rue Belliard par exemple verront ainsi leur temps d’attente réduit de 40 secondes. D’autre part, les feux passeront automatiquement au vert pour les piétons et cyclistes sur certains carrefours où il fallait habituellement appuyer sur un bouton-poussoir. Cette mesure ne concerne pas les traversées piétonnes à feux hors carrefour.

«En cette période de confinement, le vélo et la marche sont d’excellentes options pour effectuer les déplacements essentiels en ville. La reprogrammation des feux permet de mieux coordonner les traversées des cyclistes et piétons, de réduire leur temps d’attente avant de traverser et donc de respecter les règles de distanciation», souligne la ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen).