ÉTATS-UNIS

PHOTOS | Coronavirus: les incroyables images de New York pendant le confinement

Le «Naked Cowboy» semble être le dernier survivant de Times Square en cette période de confinement.AFP

De Times Square au Grand Central Terminal, New York vit au ralenti depuis le confinement imposé par les autorités. De quoi offrir des images aussi spectaculaires qu’inattendues.

 

 

«La ville qui ne dort jamais». Jamais, peut-être, New York n’aura porté aussi mal son nom qu’en cette période de confinement.

En quarantaine, comme une grande partie de la planète, la ville dirigée par Bill De Blasio vit au ralenti depuis quelques jours. Ce qui donne des images impressionnantes de calme dans une mégapole où l’agitation et le bruit font partie du décor.

De Times Square privé de ses touristes à Grand Central vidé de ses navetteurs, c’est tout New York, cœur de l’épidémie du coronavirus aux États-Unis, qui retient son souffle.

Au total, ce sont quelque 20 millions d’habitants de l’Etat de New York qui sont sous ordre de confinement - sauf pour les activités jugées essentielles - jusqu’à la mi-avril.

 

Central Park, hôpital de guerre

À l’image de certains centres de conférences qui ont été aménagés en hôpitaux provisoires, Central Park est un des rares endroits de la ville où ça s’agite encore.

Et pour cause, c’est là, au cœur du poumon de Manhattan, que les autorités ont dressé une douzaine de tentes afin d’accueillir les malades du coronavirus.