BELGIQUE

Coronavirus: une prime de 1.450 euros pour le personnel soignant dans les hôpitaux? «Aucune décision n’a encore été prise»

Coronavirus: une prime de 1.450 euros pour le personnel soignant dans les hôpitaux? «Aucune décision n’a encore été prise»

Une «prime ­Covid-19» de 1.450 euros sera-t-elle mise en place par le gouvernement Wilmès pour le personnel soignant? Photo News

Covid-19: le gouvernement Wilmès s’est-il entendu hier soir sur une prime pour le personnel soignant?

Les docteurs, infirmières et pharmaciens, et toutes les autres professions de soins dans les hôpitaux vont-ils bénéficier d’une «prime ­Covid-19» de 1.450 euros, en vertu d’une mesure sur laquelle le gouvernement Wilmès s’est entendu ce jeudi soir?

Le gouvernement table sur 10.000 demandes, portant la facture à 14,5 millions d’euros, selon De Tijd.

Aucune décision n’a encore été prise, selon le ministre des Finances Alexander De Croo (voir sa réaction en bas de l’article).

Le gouvernement a mis au point jeudi soir une nouvelle batterie de mesures dans le contexte de crise lié à la pandémie de coronavirus.

Le gouvernement souhaite avant tout prévoir une incitation pour les personnes à pied d’œuvre.

Un «bonus corona» dans les entreprises?

Une première série de propositions prend la forme d’incitants pour les personnes qui continuent et continueront à travailler. Il s’agit d’un «bonus corona», que le ministre des Finances, Alexander De Croo (Open Vld) a déjà soumis. L’idée est de permettre aux entreprises de verser une prime de 1.000 euros, sans être assujetties à des contributions sociales ou fiscales.

Ces propositions émanent des dix partis qui ont soutenu le gouvernement Wilmès, et le paquet sera présenté samedi lors d’une réunion entre les représentants du gouvernement et les présidents de partis.

 

Le bonus pour les soignants pas encore décidé, selon De Croo

Aucune décision n’a encore été prise sur la prime qui serait accordée aux médecins, pharmaciens, infirmiers et autres prestataires de soins dans les hôpitaux, a souligné vendredi le ministre des Finances, Alexander De Croo, interrogé sur Radio 1 (VRT).

Des discussions sont toujours en cours au sein du gouvernement sur diverses mesures de soutien ne visant pas uniquement le secteur des soins, a souligné De Croo, qui espère qu’elles pourront être annoncées très prochainement.

Pas encore adoptée, la prime pour les soignants suscite déjà des réactions

Les acteurs de la santé regrettent le manque de concertation des autorités face au projet de prime pour le personnel soignant actuellement en discussion au sein du gouvernement. «L’annonce a créé des tensions dans les hôpitaux dont on se serait bien passé en cette période», a déclaré le directeur d’Unessa. «Plutôt qu’un bonus, ce qu’on demande, c’est du matériel de protection», a-t-il réclamé alors que la pandémie de coronavirus continue sa propagation en Belgique.

Seul le personnel soignant dans les hôpitaux pourrait prétendre à cette prime. «Le personnel logistique qui fait en sorte que les prestataires de soins peuvent se concentrer pleinement sur la prise en charge des patients en serait exclu, de même que le personnel des maisons de repos, qui luttent pourtant tout autant contre la pandémie», dénonce Christophe Happe, directeur de la fédération Unessa, qui regroupe 300 structures actives dans les soins de santé et l’aide aux personnes.

Cette prime ne viendrait dès lors, selon lui, que «fragmenter un système de santé, qui représente un ensemble de métiers sur le front sans relâche».

L’Unessa appelle donc les autorités à la concertation plutôt qu’à «faire feu de tout bois sur l’une ou l’autre idée qui viennent déstabiliser le personnel de terrain».