CORONAVIRUS

La Foire de Libramont pas annulée mais ses organisateurs planchent sur un plan B

La Foire de Libramont pas annulée mais ses organisateurs planchent sur un plan B

Foire de Libramont EDA Claudy Petit

La 86e édition de la Foire agricole de Libramont n’est pas (encore) annulée à ce stade mais ses organisateurs planchent sur un «plan alternatif» au cas où l’événement, qui draine chaque année plus de 200.000 visiteurs, ne pourrait se tenir en juillet, a appris jeudi l’agence Belga.

Les organisateurs de la Foire de Libramont soulignent qu’à ce stade, «nul ne sait avec certitude» quelle sera la situation par rapport à l’épidémie de Covid-19 qui fait rage en Belgique comme dans de nombreux pays.

Les mesures de confinement prises par le Conseil national de sécurité en vue d’enrayer la propagation du coronavirus (Covid-19) sont en vigueur jusqu’au 19 avril inclus, avec une prolongation possible jusqu’au 3 mai.

La Première ministre Sophie Wilmès a indiqué jeudi qu’un groupe d’experts de haut niveau allait être mis sur pied pour préparer un déconfinement progressif.

Mais il est prématuré de dire à l’heure actuelle si de grands évènements pourront se tenir cet été ou non.

Dans ce contexte, les organisateurs de la Foire de Libramont élaborent actuellement un plan alternatif dont les détails du contenu et de la mise en application seront communiqués «dans les prochaines semaines».

La manager de la Foire, Natacha Perat, et son président, Jean-François Piérard, assurent en outre que les «dispositions nécessaires à la sécurité de tous» seront prises, en respectant les mesures gouvernementales. Et de rappeler le rôle crucial joué par le personnel médical mais aussi par les agriculteurs, face à la crise actuelle. «Au même titre que les soins de santé, l’agriculture est essentielle. Être médecin, infirmier ou agriculteur, bien plus que des métiers, ce sont des missions sociétales», soulignent-ils.