CORONAVIRUS

Plus de 4.000 décès à l’hôpital en France, plus de 6.000 patients en réanimation

Plus de 4.000 décès à l’hôpital en France, plus de 6.000 patients en réanimation

AFP

La France a passé mercredi la barre des 4.000 personnes décédées du coronavirus dans les hôpitaux, avec 4.032 décès enregistrés depuis un mois, dont 509 au cours des dernières 24 heures, nouveau bilan quotidien le plus élevé, a annoncé le directeur général de la Santé.

Au total, 24.639 personnes sont désormais hospitalisées, soit 1.882 de plus que mardi.

Parmi elles, l’afflux de cas lourds en réanimation se poursuit avec plus de 6.000 personnes en réanimation: 6.017 (+452).

«C’est plus que la capacité initiale de la France, qui était autour de 5.000 personnes prises en charge en réanimation», a précisé le Pr Salomon. «Vous voyez non seulement l’effort des établissements de santé pour créer des places en réanimation, mais surtout ce qu’implique cette épidémie en termes d’impact pour les patients», a-t-il ajouté.

Parmi les patients décédés, 83% avaient plus de 70 ans. Près de 11.000 personnes sont sorties guéries de l’hôpital depuis le 1er mars.

Ces chiffres ne concernent pas les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), dont certains sont très touchés par l’épidémie. S’agissant des «établissements médico-sociaux», «le dispositif de signalement se met progressivement en place, les données commencent à remonter, elles ne sont pas totalement consolidées et j’espère pouvoir dès demain (jeudi) donner ces chiffres», a indiqué le directeur général de la Santé.

 

Grand Est: plus de 1.500 morts dans les hôpitaux et Ehpad, nouveaux transferts par TGV vendredi

La région Grand Est a enregistré 1.585 décès liés à l’épidémie de coronavirus, dont 570 morts en Ehpad, a indiqué mercredi l’ARS, et les évacuations de patients se poursuivent, avec notamment un TGV médicalisé vendredi pour soulager ses hôpitaux surchargés.

Mardi, le nombre de morts dans les hôpitaux de la région a franchi un seuil symbolique avec 1.015 décès, pour 4.246 personnes hospitalisées en raison du Covid-19, dont 890 en réanimation, selon les chiffres communiqués par l’Agence régionale de Santé (ARS).

Selon un décompte communiqué pour la première fois mercredi par l’ARS, 570 décès liés au Covid-19 ont été enregistrés dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), depuis l’apparition du virus. Le Haut-Rhin, foyer de contamination, comptabilise à lui seul 314 décès en Ehpad.

Sur les 620 établissements du Grand Est, 411 sont touchés par le virus, soit 66% d’entre eux.

Dans les hôpitaux et cliniques de la région, les capacités initiales en lits de réanimation ont été multipliées par trois depuis le début de l’épidémie pour atteindre 1.150 places.

Mais sans les nombreuses évacuations de patients organisées chaque jour, les établissements de la région ne pourraient pas accueillir tous les malades ayant besoin d’assistance respiratoire, avait expliqué mardi le directeur général de l’ARS, Christophe Lannelongue.

Le maire socialiste de Strasbourg Roland Ries a annoncé mercredi qu’une nouvelle évacuation par TGV médicalisé serait organisée vendredi, pour emmener 24 patients alsaciens vers la Nouvelle-Aquitaine.

Le tout premier train sanitaire à évacuer des patients du coronavirus était parti de Strasbourg la semaine passée, avant deux autres transferts par TGV durant le week-end de Nancy et Mulhouse. Mercredi, l’Île-de-France a bénéficié à son tour d’un transfert de malades par TGV pour soulager ses services de réanimation.

«Par ailleurs, cinq hélicoptères ou avions militaires de l’armée allemande sont en train d’évacuer ce mercredi des malades français du coronavirus vers des hôpitaux allemands», a précisé dans un communiqué M. Ries.

L’ARS d’Occitanie a annoncé que six personnes atteintes du Covid-19 devaient être transférées du Grand Est vers Toulouse à partir de mercredi, devenant les premiers malades d’autres régions accueillis par l’Occitanie, une région relativement épargnée par la maladie à ce stade.

Au total, 18 patients seront acheminés à Toulouse par le biais de rotations aériennes d’ici à vendredi, a précisé l’ARS.

Selon l’ARS, mardi, 115 patients avaient été transportés dans des pays frontaliers: 85 en Allemagne, 23 en Suisse et 7 au Luxembourg.

L’Autriche va devenir le premier pays non-frontalier de la France à accueillir des malades du Covid-19. Trois patients hospitalisés dans le Grand Est vont être pris en charge dans un établissement de santé de Salzbourg, selon le gouvernement autrichien et les autorités françaises. La date du transfert n’a pas été communiquée.