WALLONIE

INFOGRAPHIE | Coronavirus: voici où il y a eu proportionnellement le plus de cas détectés en Wallonie

INFOGRAPHIE | Coronavirus: voici où il y a eu proportionnellement le plus de cas détectés en Wallonie

AFP

Sciensano a dévoilé, peu avant midi, les derniers chiffres de l’épidémie liée au coronavirus. La ventilation par commune laisse apparaître plusieurs foyers principaux.

Comme nous vous l’expliquions hier, Sciensano a rendu accessibles tous les chiffres détaillés en sa possession sur l’épidémie de coronavirus en Belgique.

De quoi mieux visualiser la progression du virus sur notre territoire, notamment grâce aux chiffres par localité.

Pour mieux pouvoir comparer les communes, nous avons repris le nombre d’infections constatées et nous l’avons remis sur une même échelle, soit le nombre de cas par tranche de 10.000 habitants.

Une petite commune comptant 10 ou 15 cas sera ainsi considérée comme plus impactée qu’une grosse commune avec 20 cas.

La carte (visible ci-dessous) laisse ainsi apparaître plusieurs foyers principaux de la maladie: un premier très marqué autour de Mons et ses environs; un autre dans les communes entourant la ville de Liège; un autre à cheval entre les provinces liégeoise et luxembourgeoise; et enfin un dernier, moins vif, au cœur du Luxembourg.

 

 

 

La région montoise est apparue depuis plusieurs jours comme le cœur de l’épidémie en Wallonie. La situation dans certains hôpitaux de la région devenait d’ailleurs plus tendue, même si les transferts de patients entre structures d’un même réseau permettent une certaine régulation des hospitalisations.

Car plus que les cas détectés, il s’agit bien pour la Belgique de maintenir son navire hospitalier à flot, donc de pouvoir absorber la demande des malades.

Au 31 mars, soit les derniers chiffres disponibles, quelque 627 personnes étaient hospitalisées dans le Hainaut. Au 30 mars, il y avait encore 637 personnes hospitalisées. C’est la première fois que ce nombre diminue depuis le début de la crise.

Il convient également de conclure sur un rappel: le nombre de cas détectés ne représente que la pointe de l’iceberg.

De nombreuses personnes ne seront pas testées pour le Covid-19 et n’entreront donc pas dans les statistiques officielles.

Le nombre de cas détectés doit aussi grandement augmenter dans les prochains jours, puisque les autorités annoncent que les tests seront plus nombreux, jusqu’à 10.000 par jour.

Ces tests permettront, tout en gardant un œil sur la courbe des hospitalisations, de savoir si la Belgique évolue dans la bonne direction pour faire reculer l’épidémie.