SPORTS

Les organisateurs des JO 2022 face à «une situation spéciale» à cause du coronavirus

Les organisateurs des JO 2022 face à «une situation spéciale» à cause du coronavirus

L’ouverture des prochains Jeux d’hiver est prévue le 4 février 2022, soit un enchaînement inédit de deux JO en l’espace de six mois. Reporters

Les organisateurs des Jeux olympiques d’hiver 2022 de Pékin ont reconnu ce mercredi que le report des JO de Tokyo de 2020 à 2021 en raison de la pandémie de coronavirus, les mettait dans «une situation spéciale» et inédite depuis 1992.

«Les nouvelles dates des Jeux olympiques (23 juillet- 8 août) et paralympiques (24 août-5 septembre) de Tokyo impliquent que nous sommes confrontés à une situation spéciale avec des Jeux d’été et d’hiver qui auront lieu en l’espace d’une demi-année», a expliqué un responsable du comité d’organisation des JO 2022, cité par l’agence chinoise Xinhua.

«Nous allons faire une étude détaillée de l’impact de ces nouvelles dates pour les Jeux de Pékin 2022», a-t-il poursuivi.

«En attendant, nous sommes en communication étroite avec le CIO (Comité international olympique) et la famille olympique pour gérer la situation et poursuivre la préparation des Jeux à tous les niveaux», a ajouté ce responsable.

L’ouverture des prochains Jeux d’hiver est prévue le 4 février 2022, soit un enchaînement inédit de deux JO en l’espace de six mois. L’alternance entre les JO d’hiver et ceux d’été, tous les deux ans, est intervenue à partir de 1994 et ceux de Lillehammer. La dernière année avec deux JO fut 1992 quand Albertville (hiver) et Barcelone (été) furent les villes organisatrices.

Pékin va devenir en 2022 la première ville dans l’histoire olympique à accueillir les Jeux d’été (2008) et d’hiver.