Un projet d’ouverture anticipée des recyparcs au gouvernement

Un projet d’ouverture anticipée des recyparcs au gouvernement

- Archives Heymans

Les recyparcs en Wallonie vont-ils ouvrir sous conditions la semaine prochaine?

C’est que qu’indiquait hier soir le site internet de Sudpresse. Au cabinet de la ministre régionale en charge de l’Environnement, Céline Tellier, on y indique effectivement travailler sur un projet d’ouverture anticipée et sous conditions strictes des recyparcs, aujourd’hui fermés pour cause de Covid-19.

«Mais rien n’est encore décidé, déclare-t-on au cabinet de la ministre. C’est au gouvernement de se prononcer sur le sujet. Sans doute ce mardi, peut être mercredi. Mais on ne peut pas préjuger de ce qu’il décidera.»

Et si c’est «oui», pour quand serait-il possible de voir les portes des recyparcs s’ouvrir (partiellement) à nouveau au public? «Là, difficile de le dire avec précision. La semaine prochaine? Impossible de répondre maintenant. Quoi qu’il en soit, s’il devait y avoir une ouverture anticipée, elle serait assortie de conditions précises. Nous sommes toujours en pleine pandémie.»

L’origine de cette éventuelle ouverture anticipée repose notamment sur le fait que des voix craignant une hausse de dépôts clandestins se sont fait entendre.

+ LIRE AUSSI | L’intercommunale liégeoise Intradel n’est pas pour la réouverture