Pour la Fondation Chimay-Wartoise, Philippe Dumont s’est fendu d’une lettre adressée aux plus hautes autorités. Le sujet: le taux de TVA fixé à 21% pour des articles comme les tabliers, pantalons et bonnets pour chirurgiens, les masques chirurgicaux, les compresses, les champs et couvertures destinés à recouvrir les tables et instruments…

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 27 des 91 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos