BELGIQUE

Coronavirus: cracher ou tousser vers des agents de police, «inacceptable et incompréhensible»

Coronavirus: cracher ou tousser vers des agents de police, «inacceptable et incompréhensible»

Pieter De Crem promet la plus grande sévérité envers toute personne qui cracherait ou tousserait intentionnellement en direction d’agents de police. Photo News

Covid-19: des situations où des personnes crachent ou toussent intentionnellement en direction d’agents de police ont été rapportées, notamment lorsqu’ils interviennent pour assurer le respect des règles de distance sociale.

Le ministre de l’Intérieur, Pieter De Crem (CD&V), a promis ce lundi la plus grande sévérité envers toute personne qui cracherait ou tousserait intentionnellement en direction d’agents de police.

«Nous voulons que ce genre d’attitude soit réprimée de la manière la plus sévère possible», assurait-on ce lundi au cabinet De Crem.

Il a été fait état à plusieurs reprises ces derniers jours de situations où des personnes crachent ou toussent intentionnellement en direction d’agents de police, notamment lorsqu’ils interviennent pour assurer le respect des règles de distance sociale prises pour endiguer la pandémie de Covid-19.

 

Incompréhensible que nos agents qui se trouvent sur la ligne de front soient traités de la sorte

 

«Il est absolument inacceptable et incompréhensible que nos agents qui se trouvent sur la ligne de front soient traités de la sorte par ce genre d’individus», juge le ministre De Crem.

Une récente circulaire du collège des procureurs généraux permet de punir de trois mois à deux ans de prison toute personne qui prétend à tort être contaminée, ou qui tousse ou éternue intentionnellement en direction de quelqu’un d’autre.

Tout individu qui tousse ou éternue volontairement sur des aliments peut même écoper jusqu’à 5 ans de prison.