PUBLIREPORTAGE

Autonomie alimentaire et coronavirus : Haïti a besoin de vous !

Autonomie alimentaire et coronavirus : Haïti a besoin de vous !

Entraide et Fraternité

Si les Haïtiens comptent déjà parmi les populations mondiales les plus vulnérables, les changements climatiques récents et l’épidémie de coronavirus actuelle risquent de mener la population à une situation de crise alimentaire sans précédent. Il est temps d’agir afin qu’ils ne soient pas les laissés pour compte de notre planète.

Entraide et fraternité, une ONG catholique active depuis près de 50 ans, a pour objectif d’aboutir à une société plus juste et égalitaire dans les pays du Sud et du Tiers Monde. Comment ? Par l’information, la sensibilisation et la collecte de fonds en faveur de projets de développement. En cette période difficile de crise sanitaire mondiale, l’ONG a été contrainte d’annuler les célébrations et événements prévus pour collecter les fonds nécessaires à soutenir le peuple haïtien. C’est pourquoi elle fait désormais massivement appel aux dons en ligne.

Plus de justice climatique en Haïti, une nécessité

Haïti fait partie des pays les moins émetteurs en gaz à effet de serre et ne contribue donc pas aux changements climatiques actuels. Et pourtant, déjà vulnérable, ce petit pays des Caraïbes, qui ne se trouve qu’à 2 heures de vol des États-Unis, est dans le top 3 des pays les plus touchés.

Acidification des sols, sécheresse, saison des pluies plus courtes, mais beaucoup plus intenses, avec une importante débâcle des terres arables, destruction des habitations… Les dégâts naturels, matériels, financiers, mais surtout humains ne se comptent plus.

Alors que 60% de la population haïtienne vit déjà en dessous du seuil de pauvreté, plus de 90 % de celle-ci se voit maintenant gravement exposée aux aléas naturels.

Avec en corollaire, une insécurité alimentaire croissante. À Haïti, déjà un habitant sur trois ne mange pas couramment à sa faim et pourtant le peuple haïtien est prêt à tout mettre en œuvre pour améliorer ses conditions de vie.

C’est cette situation alarmante qui a poussé Entraide et Fraternité à organiser une vaste campagne de soutien aux paysans haïtiens. C’était sans compter sur l’arrivée sur leur territoire de l’épidémie virale de coronavirus qui impacte désormais les importations alimentaires.

Faire face à l’épidémie de coronavirus 

Le coronavirus ne connait pas de frontières et Haïti, pays pauvre et densément peuplé, ne dispose pas d’un système de soins de santé capable de faire face à l’épidémie. On ne dénombre qu’une centaine de lits en soins intensifs pour tout le pays qui compte onze millions d’habitants. Il s’agit là d’une double peine pour la communauté paysanne.  

Soutenir les Haïtiens pour une vie digne et sans famine

Heureusement, il reste possible de venir en aide aux Haïtiens. Vous trouverez l’information nécessaire sur le site d’Entraide et Fraternité, ainsi que sur leur page Facebook.

Il est également possible de se mobiliser en signant en ligne la pétition qu’Entraide et Fraternité lance pour plus de justice en Haïti afin de protéger les droits des paysans et de renforcer la souveraineté alimentaire du pays par la mise en place d’une agriculture familiale qui respecte les sols et les écosystèmes.

Mais bien entendu, la meilleure manière d’agir est de faire un don en ligne via le site d’Entraide et Fraternité ou par virement bancaire sur le BE68 0000 0000 3434 avec la communication « 6518 ».

Contenu réalisé par notre régie publicitaire