FOOTBALL

Officiel: José Lardot revient à Solières. Quel avenir pour le RFC Huy?

Officiel: José Lardot revient à Solières.  Quel avenir pour le RFC Huy?

José Lardot revient à Solières. Et Huy alors? Eda

Une nouvelle importante est tombée ce midi: José Lardot revient à Solières. Pour le moment, sans Huy. Pour le moment…

La communication, on le sait, n’a pas toujours été le point fort de Solières. Ce week-end en a été une nouvelle preuve avec des discours quelque peu dissonants des uns et des autres. « Une fusion avec le RFC Huy? Non, il n’en est pas question» disait David Camerini, le directeur général dans un communiqué. Il faut croire manifestement que le dirigeant de Solières n’était pas au courant de tout. Car si on ne peut pas à proprement parler de fusion entre les deux clubs à ce moment-ci, un rapprochement a bel et bien eu lieu ce dimanche matin dans le cadre d’une réunion informelle et secrète entre les dirigeants soliérois et l’homme fort de Huy. Réunion virtuelle bien sûr vu le confinement. «Oui, on s’excuse d’ailleurs au passage pour les lecteurs de votre quotidiencar la communication n’a pas été optimale et j’en prends la responsabilité » dit Jean-Marc Fortin.

Dont acte. Et une certitude est tombée: José Lardot reviendra à Solières la saison prochaine pour épauler le club où il a officié jadis. Ah bon? Et pas à Durbuy, comme d’aucuns l’ont avancé ce dimanche matin? C’est non de chez non. «Qu’irais-je faire là-bas?, dit le dirigeant hutois. Je n’y connais personne et mon cœur est à Huy, moi qui habite Gives. Oui, il y a eu des contacts, mais je veux avant tout rester chez moi. Et chez moi, c’est ici, à Huy. En plus, mon gamin de 10 ans joue à Solières. »

De fait. L’argument affectif est toujours celui qui gagne à la fin. Lardot revient donc à Solières dans une fonction qui reste à définir. «Je n’ai jamais eu aucun souci avec ce club, rassure José. Et j’y reviens avec plaisir car je veux rester en nationale et garder mes joueurs qui m’ont donné leur parole. » Même son de cloche dans le chef de Jean-Marc Fortin. «On va revoir José au club avec plaisir dans une structure en nationale» dit le dirigeant soliérois.

Pas de fusion

Ah, voilà qui est clair. Enfin, non pas tant que ça. Fusion ou pas alors? «On ne peut pas vraiment parler de fusion, mais plutôt de rapprochement avec José Lardot, dit encore Fortin. On n’est pas contre du tout. Les portes sont ouvertes des deux côtés. Mais il y a ce souci de matricule. D’après ce qu’on a compris au niveau du règlement, on devrait jouer sous le matricule de Solières pour rester en nationale. Mais dans ce cas, on fait quoi avec celui de Huy?»

On comprend le souci principal à une éventuelle fusion: José Lardot n’a pas encore sondé son CA qui lui dira peut-être non. Chacun veut donc être prudent avant d’annoncer une fusion qui ne ferait pas plaisir à tous. On marche sur des œufs dans un contexte sensible . Mais on sent que le terreau est là.

Il faut dire qu’en quelques mois, le contexte a totalement changé. Le triumvirat dirigeant de Solières s’est épuisé pour de bon alors qu’il montrait déjà des signes de fatigue fin de saison passée. « Oui, j’avoue que j’en ai marre, nous confiait d’ailleurs Jean-Marc Fortin sous le coup de la déception vendredi soir. Moi, j’ai envie d’arrêter. Mais mon sort est lié à celui de Jean-Pol Remacle et Fred Deleuze. Soit, on continue à trois, soit on arrête. Une fusion avec Huy? Cela, on verra.. » La descente en D3 amateurs a fini de faire penser à un rapprochement des forces qui va faire du bien à tous. « Ceux qui veulent venir dans le nouveau projet sont d’ailleurs les bienvenus» dit José Lardot. Un José Lardot qui, de son côté, vient à Solières avec un groupe déjà clairement établi de joueurs. José Lardot, justement, à Huy, lui, reste ambitieux et passionné. Des ambitions qui ne riment pas avec la P1, cour dans laquelle les décisions de l’ACFF ce vendredi ont versé les Tricolores. Les prochains jours devraient nous permettre de lever les derniers détails dans cette nouvelle collaboration qui n’en est sans doute qu’à ses balbutiements.

D2 Amateurs

Classement
# MJ V D N B P
1 Francs Borains 24 15 2 7 50/17 52
2 Meux 24 13 2 9 46/26 48
3 La Louvière 23 13 3 7 38/18 46
4 Rebecq 24 12 4 8 41/24 44
5 Hamoir 24 13 7 4 48/34 43
6 Durbuy 24 8 5 11 44/39 35
7 Stockay 22 10 8 4 43/37 34
8 Givry 24 10 11 3 33/38 33
9 Acren-Lessines 24 8 12 4 45/49 28
10 FC Tilleur 23 7 11 5 28/40 26
11 Couv.-Mariemb. 23 7 12 4 35/38 25
12 Verlaine 22 7 12 3 33/47 24
13 Waremme 24 6 14 4 30/52 22
14 Union Namur FLV 24 7 17 0 29/53 21
15 Solières 23 6 14 3 26/45 21
16 Onhaye 24 5 13 6 27/39 21