article abonné offert

CHIMAY

À Chimay, l’ASBL Trait d’union doit s’adapter pour assurer l’urgence alimentaire

À Chimay, l’ASBL Trait d’union doit s’adapter pour assurer l’urgence alimentaire

Confinés, les membres de l’ASBL ont pris des dispositions pour ne laisser personne sans aide alimentaire. ARCHIVES – ÉdA – 50351316377

Si la distribution mensuelle de colis a dû être interrompue, les demandes d’aide urgente sont assurées par l’ASBL Trait d’union.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 25 des 403 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?


Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos