BELGIQUE

Vingt-quatre vols ont permis de rapatrier des Belges bloqués à l’étranger

Vingt-quatre vols ont permis de rapatrier des Belges bloqués à l’étranger

Objectif premier? Sauver Brussels Airlines, dont la santé financière n’était déjà pas florissante avant la crise. BELGA

Le gouvernement fédéral a organisé 24 vols pour rapatrier des Belges qui se trouvaient à l’étranger et souhaitaient rentrer au pays en raison de la pandémie de Covid-19, a annoncé vendredi le ministre des Affaires étrangères et de la Défense, Philippe Goffin.

Vingt-deux vols ont été organisés par le ministère des Affaires étrangères en collaboration avec diverses compagnies aériennes (dont Brussels Airlines et Air Belgium, NDLR) et deux grâce à la Défense, a-t-il précisé dans un communiqué.

Vendredi après-midi, des Belges qui étaient bloqués en République Démocratique du Congo (RDC) et au Mali reviennent en Belgique.

Des préparatifs sont en cours pour des vols de rapatriement depuis le Pérou, les Philippines, les Caraïbes et l’Afrique du Sud. Les contacts sont pris avec les autorités locales et les compagnies aériennes pour mettre ces vols en œuvre au plus vite, a ajouté M. Goffin (MR).

«Nous travaillons également à la situation des Belges encore bloqués en Afrique centrale», a-t-il poursuivi.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos