PROVINCIALE 3A

Burdinne et Huccorgne montent, Ouffet aussi!

Burdinne et Huccorgne montent, Ouffet aussi!

Ouffet accompagne Burdinne et Huccorgne en P2. Un scénario incroyable. Heymans

Les Burdinnois enchaînent une deuxième montée de rang et seront accompagnés par Huccorgne et Ouffet. Un joli trio de promus!

La grille, publiée en début de saison, qui régit les montées et descentes, s’applique bien entendu également en P3. Celle-ci nous indique, au vu de la situation actuelle, que sept équipes de P3 sont promues dans la division supérieure. Les premiers des quatre séries montent bien évidemment en P2. Burdinne s’offre ainsi une deuxième montée en deux ans. Une histoire exceptionnelle. «Franchement, j’aurais préféré terminer le travail jusqu’au bout et fêter cette montée sur le terrain. Mais on ne va pas bouder notre plaisir, savoure Jean-Christophe Piccart. L’arrêt du championnat est tout à fait logique et j’aurais trouvé saumâtre qu’on gèle les séries comme c’est le cas en basket.»

Mais comment déterminer les trois autres montants? L’ACFF a tout prévu et a établi un critère principal: le nombre de points au moment de l’arrêt des championnats le 12 mars. À ce petit jeu, Huccorgne, deuxième de P3A, est tout simplement le meilleur. Les hommes d’Eric Heine goûteront donc aux joies de la P2 après avoir loupé la promotion de peu à trois reprises. «Oui, il aura fallu attendre le coronavirus pour pouvoir monter, rigole le coach huccorgnois. Plus les jours passaient, plus je me disais qu’on ne reprendrait pas le championnat. Mais je ne voulais pas penser à une éventuelle promotion afin de ne pas être déçu. En tout cas, ça fait vraiment plaisir.»

Et, en ce début de soirée, le tableau envoyé par l’ACFF nous apprenait qu’Ouffet faisait également partie des heureux élus. Car oui, les instances du football provincial n’allaient pas uniquement chercher les promus parmi les équipes classées à la deuxième place. Une belle surprise pour Manu Wilmet et son groupe! «Je suis vraiment surpris, témoigne le coach des Condrusiens, qui a visiblement du mal à prendre conscience de la nouvelle. C’est fou, décrocher une montée pour ma première expérience de coach. Je suis vraiment heureux pour le club et mon équipe. C’est sûr que cette montée ne se fait pas dans les meilleures conditions possibles, mais on ne va pas faire la fine bouche.» Trois montants de P3A à l’échelon supérieur, c’est tout simplement historique!

Haneffe se sent lésé

Si la relégation de Limont ne faisait plus l’ombre d’un doute, l’autre victime de ce système n’est autre que Haneffe qui accompagne son voisin en P4. «Et ce, alors qu’on devait encore jouer contre Limont, Racour, Wasseiges ou Templiers B, soit autant de rencontres abordables sur papier. On avait encore tout en mains, peste Alain Jeanfils. Cette décision est purement dégueulasse et n’est pas équitable du tout. Pourquoi doit-on descendre alors qu’on a un match de moins que Warnant B? Je me sens lésé. Dans tous les cas, il y aurait eu des déçus et, malheureusement, on en fait partie.»

Une relégation qui ne va certainement pas aider le club haneffois à sortir la tête de l’eau. «Le plus dur, maintenant, ça va être de reformer une équipe, poursuit l’entraîneur des Gris. Je m’attends à voir partir des joueurs. Et je prends cette relégation comme un échec personnel. C’est un véritable drame pour le club…»