FOOT | NAMUR

Qui monte, qui descend: un premier aperçu en provinciales

Qui monte, qui descend: un premier aperçu en provinciales

Un premier point non officiel sur les potentiels montants et descendants du football provincial namurois. EDA

La décision de l'ACFF de mettre fin à toutes les compétitions de football amateur, soit de la D1 Amateurs aux quatrièmes provinciales, n'a pas manqué de faire réagir le milieu dans tous les sens. Si la décision en elle-même ne faisait plus guère de doute, elle débouche momentanément sur une série de questions, parfois encore sans réponse.

Qui monte ? Qui descend ? Et pourquoi ? L'ACFF le précise: les statuts définitifs concernant les montées et descentes ne peuvent à l'heure actuelle pas encore être communiqués, étant donné que certaines réclamations n'ont pas encore donné lieu à un jugement. Il existe en effet certaines rencontres à l'égard desquelles des CP doivent encore se prononcer (c'est le cas dans le Namurois), et qui pourraient, selon les issues, modifier les classements tels qu'ils apparaissent aujourd'hui et donc les projections faites à ce jour.

Dans l'attente de ces décisions officielles, nous nous sommes penchés sur les classements, tels qu'ils étaient lorsque le championnat a été suspendu au moment de la généralisation du confinement en Belgique. Voici, sur base de ces classements et de l'application du système de coefficient, quelles seraient les équipes concernées par des changements de divisions à l'échelon provincial.

P1: Tamines (et Nismes ?) en D3, 4 descendants

Sans grande surprise, c'est Tamines qui termine premier de l'élite provinciale, grâce à ses 21 victoires en 22 rencontres jouées. Les Zèbres retrouvent ainsi l'échelon national, un an après l'avoir quitté. Direction la D3 Amateurs donc pour les hommes de Jean-Claude Baudart. En tant que deuxième meilleur deuxième de P1, toutes provinces confondues, Nismes pourrait lui aussi accéder à la D3 Amateurs. Cela reste à confirmer bien sûr, mais il semblerait qu'un tel saut de division soit aussi dépendant de l'arrêt ou non de Durbuy (D2) ou d'une fusion parfois évoquée entre Tubize (D1) et Rebecq (D2). En effet, de tels événements pourraient entraîner la montée d'Aische en D2. Auquel cas, cela aurait des répercussions en cascade de la P1 à la P4, pour remplacer la place laissée libre par les Namurois en D3B, et à commencer par Nismes qui verrait cette D3...

À l'autre bout du tableau, ce sont quatre descendants qui devraient rejoindre la P2 la saison prochaine, pour palier aux retours en P1 de Spy et Ciney, relégués de D3B Amateurs. En l'état actuel des choses, ces 4 places de descendants reviendraient à Rhisnes, Profondeville, Pesche et Wépion.

P2: Flavion devant Malonne

En P2A, les deux "champions" seraient alors Flavion en P2A et Meux B en P2B. En tant que meilleur deuxième, Malonne accéderait également à la P1. S'il avait lieu, le passage de Nismes en D3 libérerait alors une quatrième place en P1, qui serait dans ce cas prise par Ligny, qui comptabiliserait le plus de points, séries A et B mélangées, derrière Flavion, Malonne et Meux B.

Les formations qui feraient la bascule seraient quant à elles Vencimont, Lisogne-Thynes et Dion (de la P2A vers la P3) ainsi que Loyers B, Flawinne et Achêne (de la P2B vers la P3).

P3: Éghezée, Gesves et Bioul terminent en tête

En P3A, Gesves garderait sa position de leader et passerait directement en P2, tout comme Éghezée en tant que meilleur de P3B et Bioul, au coefficient, en P3C. En regardant ensuite aux meilleures équipes des 3 séries rassemblées, Sauvenière, Tarcienne (voire Moustier si Nismes passe en D3) sembleraient aussi se diriger vers la P2.

À l'inverse, Faulx-les-Tombes, Han-sur-Lesse et Schaltin B quitteraient la P3A pour rejoindre la P4. Dans les deux autres séries, ce serait là 4 équipes qui feraient la bascule vers le bas: Jambes B, Wépion B, Temploux et le FCO Namur B en P3B; Pesche B, Surice B, Flavion B et l'UR Namur-FLV B en P3C.

P4: Assesse B et Thy B "bloqués" par leur équipe A

Enfin, en P4, les équipes déclarées premières de leur série seraient Onhaye B en P4A, Falisolle-Aisemont en P4B, Boninne en P4C, Assesse B en P4D et Thy-le-Château B en P4E. Toutefois, Assesse A et Thy A évoluant déjà en P3, les équipes B devraient rester en P4, laissant ainsi leur place de montant à Sorée (P4D) et Frontières (P4E). Les cinq meilleurs deuxièmes seraient quant à eux Mesnil (P4E), Haversin B (P4A), l'ES Ardennaise (P4A), Bioul B (P4B) et Bossière B (P4C). RienneNamêche et Ham seraient également en posture favorable pour combler les places éventuellement encore vacantes à l'échelon supérieur. On pense à celles laissées libres par la fusion entre Rochefort B et Eprave (P3A) ou par la radiation de Sclayn (P3B).

Mais c'est sans compter sur les décisions du CP Namur (qui pourraient avoir un incident sur les classements), ainsi que sur les éventuels arrêts d'équipe, fusions de clubs et rachats de matricules évoqués mais pas encore tous actés officiellement. Quelles seraient les conséquences d'un rachat du matricule de Durbuy (D2) ou encore d'une fusion entre Neffe et Lisogne ou entre Flavion et Morialmé...? On annonce une communication claire des montants et descendants le vendredi 3 avril.

Nos dernières videos