RUGBY/FOOTBALL

Championnats arrêtés: qui monte, qui descend à Mons et Centre?

Championnats arrêtés: qui monte, qui descend à Mons et Centre?

Après avoir survolé le championnat, les Francs Borains sont promus en D1 amateurs. Sous une nouvelle identité. ÉdA Mathieu Golinvaux

Les championnats de football amateur et de rugby n’iront pas à leur terme. Avec des conséquences pour les clubs de la région. On fait le point.


Ce vendredi, des fédérations sportives ont annoncé l’arrêt de championnats en cours. C’est le cas des fédérations de rugby (Belgium Rugby, LBFR, Rugby Vlaanderen) et de football (URBSFA, ACFF, Voetbal Vlaanderen).

Pour le rugby, toutes les compétitions, de la D1 aux divisions régionales sont arrêtées. Les instances ont décidé de ne nommer aucun champion et de ne pas procéder aux relégations. Par contre, les deux premiers de D2 et D3 sont déclarés montants.

Chez nous, cela implique donc que Frameries, actuel dauphin de D2, retrouve la Division 1. Une D1 qui, pour la première fois, sera élargie à 10 clubs.

Le seul match de rugby maintenu d’ici la nouvelle saison est la finale de la coupe de Belgique, au cours de laquelle Soignies sera opposée à Dendermonde. Les Carriers seront également de la partie pour la prochaine BeNeCup qui réunit les meilleurs clubs belge et néerlandais.

Pour le football amateur, les décisions sont bien plus compliquéeset plus cruelles.

Ce qu’il faut en retenir pour les clubs de la région de Mons et du Centre, c’est que:

En D1 amateurs, l’UR La Louvière-Centre, antépénultième, est reléguée en D2, alors que le club était loin d’avoir rendu les armes sur le terrain et n’était qu’à un point du dernier club hors de la zone rouge.

En D2 amateurs, le Royal Francs Borains, en tête depuis le début de la saison, fait le chemin inverse et accède à la D1 amateurs.

La RAAL La Louvière, troisième, reste en D2. Rageant pour les Loups qui avaient les crocs avant l’interruption, ayant récolté 28 points sur 30 lors des 10 derniers matchs pendant les Francs Borains patinaient. Néanmoins, La RAAL pourrait être promue sur tapis vert suivant l’évolution des demandes et octroi de licences… À suivre donc.

En D3 amateurs, Quévy-Mons et le Symphorinois 3e et 4e, restent dans la série. Idem pour les centraux du CS Manage et du Royal Stade Brainois. Ils seront rejoints par la RUS Binche, promue depuis la Provinciale 1.

Le Rœulx pourrait également monter si le RAQM finit par fusionner avec les Francs Borains. Les discussions sont «bien avancées», selon le manager des Francs Borains, mais pas encore conclues. Verdict d’ici le 15 avril, date limite fixée par la fédération belge.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos