Liam, dernier des 176.000 bébés nés à la Clinique Saint-Vincent de Rocourt

Liam, né jeudi vers 16h30, est entré dans l'histoire de la clinique Saint-Vincent: il est le dernier bébé né sur le site désormais fermé. Le bambin et sa maman ont été transférés, deux heures seulement après la naissance, au MontLegia où Tiago avait quant à lui poussé le bout de son nez vers 14h30, devenant ainsi le premier bébé du "Méga hôpital" du groupe santé CHC.

La journée de jeudi était consacrée au transfert des patients de la Clinique Saint-Vincent de Rocourt, troisième et dernier site liégeois du groupe CHC, qui abritait les unités maternité et psychiatrie. Le protocole prévoyait cependant l'accueil des mères prêtes à accoucher. Cinq mamans ont ainsi franchi les portes de Saint-Vincent dans la nuit de mercredi à jeudi mais trois d'entre elles, dont la maman de Tiago, ont été rapidement conduites au MontLegia.

Le transfert de la maternité, comprenant 36 adultes et 22 bébés, a débuté à 8h00, et s'est achevé à midi. Quatre nourrissons sous couveuse, sept nouveau-nés dans leur couffin et onze bébés dans leur maxi-cosy ont ainsi rejoint le MontLegia.

En début d'après-midi, les 15 patients en psychiatrie ont à leur tour été transférés dans des véhicules légers. Pendant ce temps, la maman de Liam donnait naissance à son enfant vers 16h30. La petite famille se portant bien, elle a été transférée deux heures plus tard vers le MontLegia mettant ainsi fin à 97 ans d'obstétrique à Saint-Vincent où pas moins de 176.000 enfants ont vu le jour.

La clinique de Rocourt (Liège) reste à ce jour la plus grande de Belgique sur un seul site enregistrant 3.500 naissances en moyenne par an "mais dans une ambiance très cocoon, très familiale. Saint-Vincent n'était pas considérée comme une usine à bébés et cet esprit caractéristique a aussi déménagé au MontLegia", assure Sabrina Lava, directrice de la maternité.

La clinique Saint-Vincent restera à jamais liée à la maternité des Liégeois, David Goffin, Marie Gillain ou encore Justine Henin y ont vu le jour. Plusieurs générations d'une même famille y sont également nées et certaines y ont quant à elles pratiqué.

Selon les responsables du groupe santé CHC, 4.000 naissances devraient être programmées annuellement au MontLegia.