JOGGING

Le Challenge du Brabant wallon tente de faire le point…

Le Challenge du Brabant wallon tente de faire le point…

Quand est-ce que les joggings pourront reprendre? La question est sur toutes les lèvres. ÉdA

Les nombreux reports de courses commencent à poser des problèmes de calendrier, mais aussi de classement final…

La saison 2020 du Challenge du Brabant wallon n’est pas des plus calmes. Ce ne sont pas Patricia et Marcel Denis qui diront le contraire. «Depuis la mise en place du calendrier, j’avoue que c’est assez compliqué, confirme Patricia Denis, responsable du Challenge. Nous avons été contraints de faire face aux annulations de Wavre, puis Waterloo et enfin Orp. Après discussions, nous avons trouvé des alternatives avec Hamme-Mille et Noduwez.»

Il y a eu ensuite l’épisode du conflit avec la course de Chaumont-Gistoux qui a été retirée du Challenge. «Tout a finalement bien commencé à Nivelles et les épreuves de La Hulpe et Lillois dans la foulée ont eu un joli succès qui laissait augurer une belle suite de la saison. Mais la crise du coronavirus modifie énormément le calendrier et la bonne tenue du Challenge du Brabant wallon 2020…»

Pourtant, ce n’est pas faute de prendre des initiatives. «Nous avons anticipé les mesures de confinement puisque nous avons directement décidé, en concertation avec les organisateurs, de postposer les courses d’Hamme-Mille, de Oisquercq et de Vieusart. À présent, d’autres épreuves également devront être reportées. Noduwez sera reporté alors que pour Wauthier-Braine, c’est l’incertitude la plus totale. Si la date du dimanche 26 avril ne peut être maintenue, l’épreuve sera purement annulée car elle était jumelée avec les portes ouvertes de l’IPPJ…»

Dorénavant, on apprend que Grez-Doiceau interdit toute activité sur son territoire jusqu’au 10 mai prochain. L’épreuve de Gastuche le 9 mai est donc reportée. JTP Blancs Gilets qui organise Noduwez et Gastuche ont bloqué dans leur agenda les 11 et 25 juillet, pour autant que la situation soit rétablie. Oisquercq, dont le report était prévu le 16 mai, attend de connaître les nouvelles consignes. La course de Hèze, prévue le 6 juin, est également très incertaine, les organisateurs réfléchissent actuellement si cela vaut la peine de la maintenir. «Toute la difficulté réside dans l’inconnue au niveau des reports. Les organisateurs devront trouver une date disponible, sachant que personne ne peut actuellement prédire quand les joggings pourront à nouveau avoir lieu. Il faudra donc voir avec les activités déjà planifiées dans les communes concernées mais aussi, la concurrence car on sait que les calendriers de joggings sont déjà bien fournis, et qu’ajouter de nouvelles épreuves sera compliqué…»

 

 

«On vit avec de grosses incertitudes»

 

Le plus important, dans l’état actuel, est bien évidemment la santé de chacun. Au niveau du Challenge du Brabant wallon, il n’en est pas autrement. Toutefois, il est normal que les responsables de l’épreuve de masse qui draine à chaque fois de très nombreux participants s’interrogent sur la suite de la saison.

Aujourd’hui, aucune solution définitive n’est encore prise, tout simplement car Patricia et Marcel Denis ne disposent pas de tous les éléments pour trancher. «On ne sait vraiment pas si nous pourrons avoir un classement final pour notre édition 2020 du Challenge du Brabant wallon, confient les organisateurs. Entre l’envie et la raison, il faudra faire des choix. Vu les reports, et les annulations à prévoir, aurons-nous assez de courses pour proposer un classement final et une remise des prix? On veille chaque année à proposer une belle récompense aux participants. Mais si nous avons moins d’épreuves, nous aurons forcément moins d’argent pour le cadeau offert. Est-ce raisonnable de maintenir celle-ci?»

De nombreuses questions qui devront donc être tranchées. «On en arrive à réfléchir à d’autres options. Au lieu d’une remise des prix en fin de Challenge, pourquoi peut-être ne pas ajouter une ultime course sous forme de fête du sport où tout le monde serait récompensé et pourrait se retrouver une fois de plus en courant, puisque c’est le fil conducteur du challenge…»

Il y a aussi une autre piste, avec l’ajout d’organisations qui figurent dans le calendrier des joggings de seconde partie de saison, mais ne sont actuellement pas intégrée au Challenge. Mais quelle que soit la décision prise, chacun devra faire preuve de sagesse et être conciliant.

 

 

Le calendrier (sous réserve)

Dimanche 26 avril : Wauthier Braine

Samedi 16 mai: Oisquercq

Jeudi 21 mai (Ascension): Bierges

Samedi 30 mai: Céroux-Mousty

Samedi 6 juin: Hèze (à confirmer)

Samedi 13 juin: Ottignies

Samedi 20 juin: Baisy-Thy

Samedi 27 juin: Sombreffe

Samedi 11 juillet: Noduwez (à confirmer)

Samedi 25 juillet: Gastuche (à confirmer)

Samedi 22 août: Nil-Saint-Vincent

Samedi 29 août: Vieusart

Samedi 5 septembre: Sart-Risbart

Samedi 12 septembre: Hamme-Mille