article abonné offert

PROSTITUTION

Coupées de leur famille, et sans client

Coupées de leur famille, et sans client

Les travailleuses du sexe ont reçu pour consigne de ne pas travailler. ÉdA – 403492959

La situation des travailleuses du sexe, déjà précaire en temps normal, est devenue encore plus précaire, avec la pandémie.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 26 des 567 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?


Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos