Un festival virtuel à Jurbise

-

Pour remonter le moral d’une population confinée, la bourgmestre de Jurbise veut mettre sur pied un festival virtuel.

Le confinement peut mettre les nerfs et le lien social à rude épreuve, la population étant contrainte de rester chez elle autant que possible et les distractions ayant été toutes annulées, jusqu’au 5 avril au moins.

Mais les initiatives virtuelles fleurissent un peu partout. A Jurbise, la bourgmestre Jacqueline Galant veut lancer le 1er festival virtuel de Jurbise sur la plateforme de solidarité «Jurbise-Solidaire», où les citoyens peuvent proposer leur aide dans le cadre de la pandémie de coronavirus.

«Concrètement, dès la semaine prochaine, un artiste de la région se produira durant 30-45 minutes chaque jour à heure fixe jusqu’à la fin du confinement sur le groupe Jurbise-Solidaire», explique-t-elle.

«J’ai été touchée par la solidarité qui règne durant la crise que nous vivons. Les initiatives sont tellement nombreuses qu’on ne sait même plus les compter! Je voulais que tous ces bénévoles, mais aussi tous nos héros du quotidien, qui travaillent au front durant la crise, puissent avoir leur moment d’évasion. C’est une façon de leur dire merci pour leur dévouement», ajoute-t-elle.

Appel aux artistes

Un appel aux artistes de la région est d’ores et déjà lancé. Celles et ceux qui voudraient apporter leur contribution à cet élan de solidarité peuvent adresser un e-mail à l’adresse suivante: festival.jurbise@gmail.com.

«Artistes confirmés ou amateurs, cet appel est destiné à tout le monde! Bon nombre de festivals ou d’événements musicaux ont malheureusement dû être reportés ou annulés suite à la crise du Coronavirus. Ce festival virtuel est une occasion pour les artistes de garder un contact avec un public. Libre aussi à ces artistes, impactés économiquement, de faire leur promotion durant le live qu’ils produiront», poursuit la bourgmestre, qui espère que l’initiative sera couronnée de succès et qui, pourquoi pas serait réitérée l’an prochain une fois la crise passée?