MOUSCRON

Des tablettes au chevet des patients du CHMouscon

Des tablettes au chevet des patients du CHMouscon

Le CHM propose des tablettes pour les patients hospitalisés pour une lo,ngue durée. Com.-

Les contacts sociaux sont réduits par mesure de sécurité. En bonne santé, à la maison avec nos proches, l’isolement se vit différemment qu’en milieu hospitalier. Pour remédier à l’absence de contacts tactiles avec les proches, un service de «tablette au chevet du patient» est proposé depuis une semaine au CHMouscron.

Une des mesures prises par le gouvernement, en milieu hospitalier et cela pour des raisons de santé publique, est l’interdiction de visite de la part des proches aux personnes hospitalisées. Cette hospitalisation peut se prolonger plusieurs semaines dans certains services comme la gériatrie, la réadaptation ou le service d’oncologie.

Un des membres du personnel confronté de près à cette situation émotionnellement délicate, a fait naître une idée: celle de mettre en place l’utilisation de tablettes. L’objectif est de conserver un contact visuel en plus de l’appel vocal avec les proches. Les applications de messagerie instantanée sont bien utiles en cette période de confinement.

Les interventions chirurgicales non urgentes sont reportées, cela entraîne une diminution du nombre d’hospitalisations et donc une charge de travail moins importante pour le service social. Cette réorganisation des tâches permet d’avoir du personnel pour gérer ce nouveau service destiné aux patients hospitalisés pour une longue durée. Les services bénéficiaires sont principalement la gériatrie, la revalidation et l’oncologie.

Gestion des plages horaires, création d’adresse, désinfection des tablettes… font partie des actions posées par les assistantes sociales pour le plus grand bonheur des patients en manque de leurs proches.

Quand la technologie s’invite à l’hôpital…