ANDERLECHT

Corps repêché dans le canal: pas d’intervention d’un tiers

Corps repêché dans le canal: pas d’intervention d’un tiers

Illustration. BELGA

L’autopsie du corps d’un homme repêché dans le canal à Anderlecht le 18 mars dernier a révélé qu’il n’y a pas eu d’intervention d’un tiers dans le décès, a indiqué jeudi le parquet de Bruxelles.

Le cadavre avait été découvert dans le canal de Bruxelles, à hauteur du quai d’Aa à Anderlecht. L’état du corps suggérait que le décès remontait à plusieurs jours.

Les pompiers de Bruxelles avaient été mobilisés sur les lieux pour sortir le corps de l’eau. La police avait établi un périmètre de sécurité et le parquet, un médecin légiste et le laboratoire de la police fédérale étaient descendus sur place.

Une enquête avait été lancée avec, comme premier devoir, la réalisation d’une autopsie afin de savoir à quand remontait le décès et si celui-ci résultait de l’intervention d’un tiers (homicide).