Waremme monte en R1

On en sait plus pour Huy. Yves Bircic

Nos autres équipes sont sauvées tant Neuville que Haneffe et Huy. On connait toutes les décisions.

Dès notre édition de mercredi, nous vous annoncions déjà la décision rendue officielle de ce jeudi. Ainsi, après la surprise du gel des montées et descentes par le comité provincial, l’AWBB a, elle, décidé de suivre les décisions nationales et flamandes en appliquant une formule mathématique pour simuler la fin de la saison et définir des montées et descentes.

Et si certaines décisions ont aussi eu le don de surprendre, nos équipes régionales ne peuvent qu’être contentes. Ainsi, dans l’ordre des divisions, le Rebond Neuvillois, même avant-dernier, reste en R1.

Et si les Neuvillois ne scratchent pas leur équipe, ils ne seront pas les seuls puisque Waremme a logiquement obtenu son ticket pour la montée, comme planifié il y a deux saisons. Une seconde montée consécutive pour les troupes de Mike de Keyser qui peut quitter le club avec le sentiment du devoir accompli avant de voir les Wawas entrer dans l’ère de la collaboration avec la D1 de Liège.

Autre bonne nouvelle, les maintiens d’Haneffe et Huy. Pour les Templiers, aucune surprise, les troupes de David Beck ayant fait le travail depuis début 2020 pour prendre un peu d’air en fin de classement. Par contre, pour les Hutois, ce sont les victoires des dernières semaines qui ont fait la différence d’autant que l’AWBB réduisait finalement son nombre de descendants.

Enfin, notons que si le Haut-Pré Ougrée descend en P1, cela est compensé par la montée d’Ensival. En effet, malgré le gel de la saison provincial par le Comité provincial hier, l’AWBB a proposé cette possibilité au club verviétois. En tête de la série depuis le début de la saison, les Ensivalois ont évidemment accepté.