ABONNÉS

Dix articles pour nos abonnés à ne pas manquer ce jeudi

Dix articles pour nos abonnés à ne pas manquer ce jeudi

-

Une retraite décalée, deux écolières seules au monde et un coup dur pour les brasseurs belges: voici une sélection de dix articles pour nos abonnés à ne pas manquer, ce jeudi 26 mars.

1Corona a contaminé les brasseurs belges

Ce pétillant, cette fraîcheur, ce houblon… Ce qu’on adorait les partager entre amis. Mais ça, c’était avant le samedi 14 mars. Depuis lors, les brasseurs belges tirent la langue…

Plus de vente dans l’horeca, un accès aux grandes surfaces limité à quelques brasseries, une consommation à la baisse.

2Recherche d’emploi: c’est un peu le chômage technique

C’est la galère pour les chômeurs, qui voient arriver sur le marché encore moins d’offres qu’avant. Surtout dans certains secteurs.

3L’Escaillère: des œufs de Pâques au goût bien amer

Qui imaginerait des fêtes de Pâques sans œufs, lapins, cloches et autres poules en chocolat? Pour les chocolatiers, cette période, avec celle de Noël, est donc primordiale pour leur santé économique. Implantée depuis 30 ans à L’Escaillère, point culminant du Hainaut, la chocolaterie Gillot (Les Pralines de Chimay) ne fait pas exception.

4Sibylle et Pauline, les seules écolières du village

Bénédicte est maman célibataire. Elle ne peut s’arrêter de travailler malgré la crise du coronavirus et – plus compliqué encore – a des horaires décalés. «Le plus dur pour moi était de trouver une solution pour garder Sibylle (5 ans) et Pauline (8 ans). Dans mon métier, beaucoup se portent malades faute de trouver une solution pour leurs enfants. Je ne pouvais me le permettre et c’est réconfortant pour moi de pouvoir compter sur l’école Saint-Jean-Baptiste».

5Radios, programmez nos artistes belges!

On ne s’inquiète pas trop pour Angèle, Suarez et les quelques autres artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui vivent bien de leur musique. Mais avec tous les lieux culturels à l’arrêt, ce sont des centaines d’autres, indépendants, plus modestes qui se retrouvent sans travail et sans revenus.

6Pro League: toujours en suspens, mais de plus en plus fragile

Le CA de la Pro League se donne du temps, mais le virologue Marc Van Ranst ne pense pas qu’il sera encore possible de jouer.

7Wavenet: une solution pour les PME

La semaine dernière, la Région wallonne et son Agence du Numérique ont demandé à Wavenet, spécialisée en solutions informatiques, de créer en urgence une plateforme digitale destinée aux PME, indépendants et commerçants particulièrement touchés par le confinement.

8Un traiteur brainois offre ses stocks au personnel hospitalier

Le traiteur Vincent, bien connu à Lillois où il propose ses plats à emporter depuis 27 ans, n’est en théorie pas touché par les mesures décidées pour limiter la propagation du coronavirus. Il n’a pas de salle de restaurant où les clients s’installent, et peut rester ouvert puisqu’il vend des articles d’alimentation. Mais dimanche, après en avoir parlé avec son personnel, Vincent Nissen, le gérant, a décidé de suspendre ses activités.

9Ann Wauters: «Un an de plus, un gros challenge pour moi»

Le report des JO change sacrément la donne pour l’icône du basket féminin belge Ann Wauters. Le scénario était tout tracé: sa carrière professionnelle commencée en 1998, elle allait y mettre un terme cet été, l’année de ses 40 ans, en terminant par une participation historique aux Jeux olympiques avec les Belgian Cats.

10Aide à la jeunesse: confinés avec 15 enfants, c’est intenable

«On est à 40% du personnel éducatif absent. À 50%, je ne sais plus comment on fera.» Dans les institutions d’aide à la jeunesse, on bricole beaucoup pour l’instant. Depuis le début de la crise, Bernard Brach, directeur du home Saint-François à Baelen, a dû faire face à l’absence de 22 membres du personnel sur 56 ainsi qu’au confinement de 6 jeunes fiévreux.