BELGIQUE

Les tests Covid-19 destinés en priorité au personnel médical, affirme Maggie De Block

Les tests de diagnostic du Covid-19 seront destinés «en priorité au corps médical en contact très proche avec les malades», a affirmé jeudi la ministre de la Santé publique, Maggie De Block.

Le ministre fédéral Philippe De Backer a été désigné la semaine dernière comme responsable de la «task force» en charge de la recherche du matériel indispensable à la lutte contre le coronavirus, avec notamment comme objectif d’augmenter de manière significative la capacité de tester sur le Covid-19. Le gouvernement souhaite porter le nombre de 2.000 à 10.000 par jour dans les prochains jours.

«On teste déjà ceux qui ont des signes comme de la fièvre et où on n’a des doutes», a affirmé jeudi matin Mme De Block lors de l’émission matin Première de la RTBF dont elle était l’invitée.

«Avec plus de tests, on pourra aussi tester dans les centres de triage des médecins généralistes qui font un travail très très important, car cela évite aux patients légèrement malades de venir encombrer les hôpitaux. Cette première ligne joue un rôle important. Il faudra tester les patients et les médecins et quand on aura plus de capacité de test, il faudra élargir le champ des tests, avec une technique qui est fiable», a ajouté la ministre.

Selon elle, «dans tout le pays c’est le même problème, nous n’avons pas assez de moyens pour faire un testing généralisé».

«Il y a maintenant d’autres sortes de tests examinés par mon collègue Philippe De Backer, des tests basés sur la réaction des anticorps. Il y avait comme problème, qu’il y avait souvent des faux négatifs. On est en train de régler cela et on aura ensuite la capacité de tester 10.000 personnes par jour», a ajouté Mme De Block.

M. De Backer (Open Vld) avait indiqué mercredi soir qu’il poursuivait une stratégie visant à augmenter progressivement le nombre de tests de diagnostic du Covid-19 de 2.000 à 10.000 par jour dans les prochains jours en Belgique.