CORONAVIRUS

INFOGRAPHIES | Quelles sont les questions les plus fréquemment posées par les Belges au sujet de l’épidémie de Covid-19?

INFOGRAPHIES | Quelles sont les questions les plus fréquemment posées par les Belges au sujet de l’épidémie de Covid-19?

Les sujets d’intérêt liés au coronavirus ne sont pas forcément les mêmes pour néerlandophones et francophones (illustration) Adobe Stock

Le géant de l’internet Google a dressé la liste des questions les plus souvent posées sur son moteur de recherche par les internautes belges concernant la pandémie de coronavirus.

Combien de cas de contamination la Belgique compte-t-elle à l’heure actuelle? Comment savoir si l’on est atteint du coronavirus? Comment réaliser son propre masque afin de se protéger de l’épidémie? Ou encore quels sont les joueurs de football professionnels infectés par le virus?

Il s’agit là de quelques-unes des questions les plus fréquemment posées par les internautes belges sur le célèbre moteur de recherche Google.

 

 

Voici la liste des 15 questions les plus fréquemment posées sur Google Belgique:

 

•combien de cas de coronavirus en Belgique

•comment savoir si on a le coronavirus

•comment faire des masques contre le coronavirus

•combien de morts coronavirus

•coronavirus comment il se transmet

•pourquoi le nom coronavirus

•combien de jour pour guérir du coronavirus

•combien de temp dure la maladie du coronavirus

•quel est le radical de coronavirus

•quels sont les footballeurs qui ont le coronavirus

•comment puis je me faire dépister du coronavirus

•combien de temps survivent les grise et corona coronavirus survie

•quel produit pour tuer le coronavirus

•quand les écoles ouvrent du coronavirus

•coronavirus mes symptomes combien de jours

 

 

La météo au second rang

 

Google Belgique attire également l’attention sur le fait que, depuis le 28 février, les recherches liées au coronavirus dépassent, parfois largement, celles liées à la météo, sujet figurant habituellement en tête des recherches effectuées par les internautes.

Un intérêt qui varie entre Nord et Sud

Il est également intéressant de constater que les sujets d’inquiétude – et de recherche, donc – liés au coronavirus peuvent changer drastiquement selon que l’internaute provienne de Flandre ou de Wallonie.

Ainsi, les utilisateurs néerlandophones sont manifestement plus enclins à interroger Google concernant la thématique des masques de protection («mondmasker»), le gel hydroalcoolique («handgel») arrivant en deuxième position non sans avoir été pendant plusieurs jours le thème le plus recherché.

Du côté wallon, par contre, les utilisateurs francophones se sont très vite interrogés au sujet de ce même gel hydroalcoolique, la thématique des masques de protection n’étant pas plus objet de recherche que par exemple celle du lavage de mains.