LIÈGE

Coronavirus: les taxes locales 2020 officiellement reportées à Liège

Coronavirus: les taxes locales 2020 officiellement reportées à Liège

La Ville a notamment décidé la suppression de la redevance des terrasses pendant la durée des mesures fédérales de confinement. EdA

Cette décision a été prise pour les particuliers, mais aussi pour les commerçants et entreprises.


Cette décision a été prise sachant que la fermeture de la quasi-totalité des commerces et de certaines entreprises pose d’importantes difficultés financières aux indépendants et aux travailleurs, dont beaucoup ont été placés en chômage temporaire, impliquant une réduction de salaire non négligeable.

Afin de ne pas alourdir davantage la situation des ménages liégeois qui souffrent actuellement de la crise causée par le coronavirus, le collège communal, sur proposition du bourgmestre et de la Première échevine en charge des finances, a demandé au directeur financier de reporter à partir de mercredi l’envoi de toute facture de redevance et de tout avertissement extrait de rôle relatifs aux taxes communales visant les particuliers pour l’année 2020. Cela vise notamment la taxe urbaine non ménage pour l’année 2020.

En outre, en ce qui concerne plus particulièrement les commerçants et les entreprises, la volonté du collège, à travers le bourgmestre et la Première échevine, en collaboration avec l’échevine du Commerce est d’exonérer les restaurants, les bars et les commerces concernés par la fermeture, de toutes les taxes communales les visant spécifiquement.

Les débits de boisson: suppression de la taxe pendant la durée des mesures fédérales de confinement; les terrasses: suppression de la redevance pendant la durée des mesures fédérales de confinement; la force motrice: suppression du paiement de la taxe pendant la durée des mesures fédérales de confinement pour chômage des moteurs et ce pour les moteurs concernés.

Pour les redevances concernant les marchands ambulants, une facturation basée sur les jours d’activité effective sur le territoire de la ville sera désormais appliquée (cette redevance était établie jusqu’à présent de manière anticipative).

Ces décisions auront bien entendu un impact sur les finances communales.

Afin de compenser la perte de recettes, le collège sollicitera l’aide de 2 millions€ prévue par le Gouvernement wallon dès que la circulaire explicative aura été publiée.