LIÈGE

Coronavirus: 4 gardiens de la Paix sillonnent le parc de la Boverie et les quais de Liège pour sensibiliser le public

Coronavirus: 4 gardiens de la Paix sillonnent le parc de la Boverie et les quais de Liège pour sensibiliser le public

Quatre gardiens de la Paix sensibiliseront ce mercredi après-midi le public non attentif au respect des mesures de distanciation. EdA

La Ville de Liège rappelle qu’il est interdit de s’arrêter et de stationner dans le parc de la Boverie et ses abords. Quatre Gardiens de la Paix sensibiliseront ce mercredi après-midi le public non attentif au respect des mesures de distanciation.

 


S’il est autorisé de sortir prendre l’air dans les environs immédiats de son domicile, la Ville de Liège rappelle, par voie de communiqué, qu’il est interdit de s’arrêter et de stationner dans les parcs.

 

De par la configuration de son hyper-centre, Liège rassemble du boulevard de la Sauvenière, au pont de Fragnée en passant par les quais de Rome, Frère Orban ou Mativa, un très grand nombre d’immeubles à appartements multiples. Pour ces personnes, il est important de pouvoir se promener sur les nouveaux quais ou dans le parc de la Boverie.

«La période de confinement génère beaucoup de stress et d’angoisse au sein de la population. Phénomènes qui peuvent être à l’origine d’une augmentation des violences intra-familiales», souligne la Ville, rappelant que l’ensemble des parcs liégeois peuvent par ailleurs difficilement être rendus inaccessibles.

Tenant compte de ces paramètres et convaincue de l’adhésion d’un maximum de Liégeoises et des Liégeois au respect des mesures de confinement, la Ville de Liège souhaite renforcer la prévention des bons comportements grâce à l’action de ces gardiens de la Paix qui viendront renforcer l’action de la police locale dès ce mercredi midi.

Entre 12 et 19h, quatre gardiens de la Paix sillonneront le parc de la Boverie et les quais pour sensibiliser le public non attentif au respect des mesures de distanciation mais surtout au fait qu’il est interdit de s’arrêter et de stationner dans le Parc et ses abords. Ces équipes viendront en renfort des effectifs policiers déjà mobilisés.

«Cette mission de prévention et de sensibilisation correspond aux missions habituelles de contact avec le public des gardiens de la Paix. Le public est habitué à les identifier grâce à leurs uniformes mauves. Il s’agit d’un dispositif d’agents communaux volontaires, soucieux de préserver l’action du service au public.»

Comme toutes les procédures mises en œuvre actuellement, une évaluation permanente sera réalisée et des modifications sont susceptibles d’intervenir.