article abonné offert

Uderzo avait une préférence pour Obélix

Uderzo  avait une préférence pour Obélix

Uderzo, le dessinateur d’Astérix et Obélix, une série dont plus de 375 millions d’albums ont été vendus. AFP

Le dessinateur original d’Astérix, Uderzo, est décédé le 24 mars à l’âge de 92 ans. Il avait créé les aventures des irréductibles Gaulois avec René Goscinny.

L’idée de raconter les aventures de ces irréductibles Gaulois est née d’une conversation entre René Goscinny et Albert Uderzo. Goscinny avait demandé à Uderzo de lui citer les grandes périodes de l’Histoire. Quand il était arrivé aux Gaulois, René l’avait arrêté.

À Alésia, les Romains avaient battu les Gaulois. Ceux-ci étaient dirigés par un certain Vercingétorix. Goscinny trouvait ce personnage inspirant. Il s’était mis à chercher des noms en «ix»: Obélix, Assurancetourix…

C’est comme cela que sont nées les aventures d’Astérix et Obélix en 1959.

Un univers diversifié

Dès la fin des années 1960, Goscinny et Uderzo s’associent avec les studios Belvision pour la création de dessins animés: Astérix le Gaulois (1967) et Astérix et Cléopâtre (1968).

Malheureusement, René Goscinny décède en 1977. Uderzo continue à écrire et à dessiner huit albums d’Astérix avant de finalement passer la main à deux jeunes auteurs, tout en continuant à superviser (regarder) leur travail.

L’univers des irréductibles Gaulois finira par s’étendre à une quinzaine de films (animation et cinéma), à un parc de loisirs, à des produits dérivés par centaines.

Uderzo est mort dans son sommeil d’une crise cardiaque (arrêt du cœur).

Il disait avoir une préférence pour Obélix à qui il s’identifiait un peu.

Le prochain film, Astérix et l’Empire du milieu, réalisé par Guillaume Canet et coproduit avec la Chine, devrait sortir en 2021.

Le sondage de la semaine