-

PHOTOS| Namur n’a plus de vie, plus de bruit

Les rues de Namur se sont vidées, lentement, ce mercredi midi. Les portes qui claquent, les moteurs, les rires, les cris ont fait place à un silence serein, responsable.

Petit à petit, les derniers duos de promeneurs se sont raréfiés, chacun est retourné dans ses quartiers. Parfois sur injonction policière.

À partir de mercredi 14 h, la ville est aux mains de ceux qui l’habitent à ciel ouvert, les personnes sans domicile fixe. Quelques livreurs de plats à emporter sillonnaient les rues, pour changer des motos des forces de l’ordre. La police patrouille, œuvre pour la cause collective: restez chez vous, c’est désormais la loi qui le veut.