REBECQ - JUDO

Le (gros) coup de pouce du J.C. Rebecq et Charline Van Snick au Télévie

Soutenu par Charline Van Snick, le Judo Club Rebecq a récolté 1.350 euros pour le Télévie au terme d’une journée très sportive.

«C’était génial!» Attendue depuis plusieurs semaines, la venue de Charline Van Snick, médaille de bronze aux Jeux olympiques de Londres, sur les tapis du Judo Club Rebecq a visiblement laissé un très bon souvenir aux organisateurs de l’événement. Une masterclass d’autant plus appréciée qu’elle venait clôturer en beauté une journée entière consacrée au Télévie.

«Nous avons préparé cette journée depuis plusieurs mois, raconte Anne Ravays, professeure et cheville ouvrière du J.C. Rebecq. Tout est parti d’une rencontre avec Micheline François, la «Madame Télévie» de Rebecq. En parlant avec elle, on s’est dit qu’on pouvait peut-être mettre quelque chose sur pied pour aider la cause. Et c’est comme ça qu’on en est venu à proposer une journée entière consacrée au sport et au judo en particulier.» Avec, en point d’orgue, la venue de Charline Van Snick.

«Charline a tout donné»

«Charline a été formidable, poursuit Anne Ravays. Non seulement, elle a été très pédagogue pendant son cours mais, surtout, elle a été d’une incroyable gentillesse avec tout le monde. Elle avait beau être en plein régime, elle a tout donné sur le tapis et elle a tout fait pour que chaque judoka conserve un superbe souvenir de la soirée. Elle nous a même apporté un de ses judogis pour qu’on l’ajoute à notre tombola, ce qui a permis de gonfler la cagnotte finale. Bref, on n’aurait pas pu mieux rêver pour terminer la soirée.»

Et bien que le coronavirus ait poussé quelques judokas à rester chez eux, le J.C. Rebecq, dont l’initiative a toutefois été suivie par plusieurs clubs voisins, peut se targuer d’avoir récolté 1.350 euros pour le Télévie. De quoi peut-être encourager le club de judo à rééditer l’expérience l’année prochaine.