article abonné offert

Traces de guérisons (2)

Solre-Saint-Géry invoque sainte Anne depuis la peste de 1632 à 1638

Solre-Saint-Géry invoque sainte Anne depuis la peste de 1632 à 1638

La chapelle Sainte-Anne pour les pestiférés. Pourquoi sainte Anne et non saint Roch? ÉdA – 50578504130

À Beaumont, une épidémie de peste noire désole la région en deux vagues, de 1632 à 1638. À Solre, il en reste une chapelle dédiée à sainte Anne.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 19 des 1303 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?