EUROPE

Le coronavirus booste la solidarité

Le coronavirus booste la solidarité

En cette période de crise, il est important de rappeler de ne PAS se serrer les mains et de se les laver régulièrement. BillionPhotos. com - stock.adobe.com

Les personnes infectées par le coronavirus sont de plus en plus nombreuses en Europe. Pourtant, la plupart des gens ne cèdent pas à la peur et restent solidaires. C’est la meilleure façon de lutter contre cette crise sanitaire (qui concerne la santé).

C’est dans les moments les plus durs que l’on voit les gestes les plus égoïstes (lorsqu’on ne pense qu’à soi) et les plus beaux gestes de solidarité (d’entraide). L’humain est une créature dotée d’empathie (capacité de comprendre ce que l’autre ressent) et c’est ça qui lui permet d’être solidaire.

Certains décident de ne pas s’en servir comme on a pu le voir dans les supermarchés lorsque des gens se sont rués sur les paquets de papier toilette. Ces gens-là sont peu courageux et il ne faut pas les prendre en exemple.

Tous unis contre le coronavirus

D’abord en Italie, le pays le plus touché par la maladie, puis sur le reste du continent, de nombreuses personnes n’ont pas tardé à organiser l’entraide.

Notamment pour aider les gens les plus exposés à la maladie en faisant leurs courses pour éviter qu’elles sortent. Mais aussi pour racheter les marchandises alimentaires des restaurants qui doivent fermer à cause des nouvelles mesures ou encore pour que les gens qui doivent continuer à travailler, comme les médecins, par exemple, puissent faire garder leurs enfants par d’autres.

Les initiatives d’entraides n’ont pas de limites.

Mais, étonnamment, la première chose à faire pour être solidaire, c’est de rester chez soi pour éviter la propagation du virus.

Dans plusieurs pays, les gens chantent pour se soutenir pendant le confinement (mesure qui vise à obliger les gens à rester chez eux) ou applaudissent de leurs balcons pour féliciter le personnel médical pour leur travail.

À Genève on applaudit, par exemple,

Un autre exemple, en Italie, on chante,

D’autres ont décidé de faire du sport en groupe devant la caméra de leur smartphone ou de leur ordinateur.

De nombreux artistes écrivent des chansons sur le coronavirus aussi.

Tout ça est favorisé par les réseaux sociaux qui permettent aux citoyens de se coordonner (s’organiser).

En Belgique aussi, c’est le cas:

Le coronavirus booste la solidarité
Les groupes d’entraides se créent généralement à un niveau très local: une région, une ville,... -

Des entreprises de télécommunication égayent (rendent plus chouette) la vie des gens qui doivent rester chez eux en proposant un plus large choix de films à la télévision…

La devise de la Belgique est: «L’union fait la force». Rien n’est plus vrai dans la situation que nous vivons actuellement.

Le sondage de la semaine