Coronavirus: des mesures exceptionnelles

Coronavirus:   des mesures exceptionnelles

Les cours sont suspendus. Seules des garderies sont organisées dans les écoles, pour ceux qui n’ont pas d’autre choix. Belga / D. Waem

Impossible de l’ignorer, la Belgique tourne au ralenti depuis le 13 mars à minuit. On fait le point sur la situation.

Des mesures exceptionnelles ont été prises dans notre pays pour agir efficacement contre la pandémie de covid-19. Elles ont pour objectif de limiter les contacts entre les personnes. Une grande majorité des lieux de rencontre sont donc fermés ou voient leur accès restreint (limité) depuis le 13 mars à minuit: les cours sont suspendus dans les écoles primaires et secondaires, ils sont donnés à distance dans les universités; les restaurants, cinémas, théâtres et autres lieux de détente sont fermés; les magasins, en dehors de l’alimentaire et des pharmacies, sont fermés le week-end, et certains ferment également en semaine; tous les événements, publics ou privés, peu importe leur taille, sont annulés; tous les travailleurs qui le peuvent sont invités à télétravailler (travailler depuis le domicile); finies, les embrassades et les mains serrées; plus réguliers, les lavages de mains…

Pourquoi?

En réduisant les contacts, on réduit les risques de transmettre la maladie. Si le nombre de personnes contaminées continue d’augmenter rapidement (le cap des 1 000 cas a été dépassé en Belgique), les hôpitaux risquent de ne plus réussir à gérer les malades. Ils n’auront plus assez de places disponibles. Respecter les règles et limiter un maximum ses contacts, c’est donc essentiel pour permettre à ceux qui en ont besoin de recevoir les soins nécessaires. Nous en sommes tous responsables.

Pénurie de masques?

Les masques chirurgicaux, essentiels pour le personnel médical, risquent de manquer. Car la demande augmente très fort. Il est demandé à tous ceux qui en possèdent de les faire parvenir aux hôpitaux ou à la police. Sans masque, les interventions médicales (liées ou non à la pandémie) ne pourront pas avoir lieu dans de bonnes conditions d’hygiène. Les autorités du pays font tout pour s’en procurer.

Le sondage de la semaine