article abonné offert

Traces de guérisons (1)

Viroinval: en 1888, le typhus tue une dizaine de fois à Olloy

En 1888, le typhus tue une dizaine de personnes à Olloy. L’épidémie entraîne la construction d’une distribution d’eau. Première étape de notre série «Traces de guérisons».

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 27 des 498 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?