TOURNAI

DIAPO | Coronavirus: Sabrina crée le # confinement pour en sortir

Confinée chez elle en raison du virus que l’on sait, Sabrina De Mey lance une idée originale sur Facebook et fait des émules…

Beaucoup connaissent Sabrina pour être l’une des voix - et quelle voix! - des Filles Celles picarde et du Karaoké des personnalités de Tournai. Sur le plan professionnel, elle travaille pour Randstad-Risesmart, une société du groupe Randstad qui fait de la formation, de l’assessment, outplacement, jobcoaching...

Sabrina a notamment pour mission de coacher les demandeurs d’emploi, de les remotiver en travaillant avec eux sur la communication et leurs outils de communication, etc. Un métier de proximité qu’elle ne peut plus assurer aujourd’hui - en raison de la crise sanitaire - que par le truchement de la visioconférence. Ce qui implique qu’elle passe pas mal de temps entre les 4 murs de son habitation.

«J’ai donc décidé de «capturer» des instants de ce confinement, pour avoir un autre regard sur cette période difficile et surtout pour poster des images agréables sur Facebook plutôt que de voir les gens se prendre le choux sur ce qui est bien ou ne l’est pas. Juste apprendre à vivre l’instant présent avec ses proches, ses animaux, son quotidien et j’invite les autres à le faire également.»

C’est pour partager ces moments de bonheur qu’elle a lancé le hashtag confinement (#confinement) qui connaît déjà un joli succès sur les réseaux. Cela donne lieu à des clichés étonnants sur lesquels des objets anodins du quotidien prennent une nouvelle dimension. Un coin de salon prend l’allure d’un petit coin de paradis. Chiens et chats adoptent des poses que l’on aurait jamais observées si l’on avait dû passer la journée au bureau. Sans parler des proches figés dans des instants de bonheur.

Question de mettre un peu de baume au cœur, et en tout cas aux yeux, de ceux et celles qui ne peuvent pratiquement plus quitter leur domicile en cette période.