CORONAVIRUS

La Hongrie ferme à son tour ses frontières

La Hongrie ferme à son tour ses frontières

Depuis plusieurs jours, des contrôles sanitaires avaient été mis en place, avec d’autres pays voisins comme l’Autriche, entraînant d’importants embouteillages. AFP

La Hongrie a annoncé à son tour lundi la fermeture de ses frontières avec les pays voisins, ainsi que celle de tous les établissements culturels et de divertissement, pour freiner la propagation du nouveau coronavirus.

«Nous fermons les frontières (...) Seuls les citoyens hongrois pourront les franchir», a déclaré le Premier ministre Viktor Orban dans un discours au parlement.

Le pays d’Europe centrale partage des frontières terrestres avec sept Etats, dont certains, comme la Slovaquie et la République tchèque, avaient déjà décrété la semaine dernière une interdiction d’entrée à tous les étrangers, afin de combattre le virus.

Depuis plusieurs jours, des contrôles sanitaires avaient été mis en place, avec d’autres pays voisins comme l’Autriche, entraînant d’importants embouteillages.

La Hongrie, qui a déjà fermé ses écoles, a également annoncé lundi la fermeture de tous les établissements culturels et de divertissement du pays.

Trente-neuf cas de coronavirus et un décès ont été déclarés dans ce pays.

La propagation galopante de l’épidémie en Europe a conduit de nombreux pays à prendre ces derniers jours des mesures de fermeture des frontières inédites sur le territoire de l’Union européenne.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos