CORONAVIRUS

L’Autriche se confine à son tour et ferment ses frontières

L’Autriche se confine à son tour et ferment ses frontières

Le gouvernement autrichien a renforcé dimanche les restrictions à la vie publique en interdisant les rassemblements de plus de cinq personnes. Reporters / DPA

Le gouvernement autrichien a renforcé dimanche les restrictions à la vie publique en interdisant les rassemblements de plus de cinq personnes, en limitant les déplacements au strict nécessaire et en prévoyant de faire contrôler ces interdictions par la police afin de freiner la propagation du coronavirus.

Ces nouvelles mesures ont été décidées lors d’une session spéciale du parlement. Dans son discours, le chancelier autrichien Sebastian Kurz a exhorté la population à «s’auto-isoler», à se déplacer uniquement pour des motifs de première nécessité ainsi qu’à limiter les contacts «à ceux avec lesquels on vit».

«La liberté de mouvement dans notre pays va être massivement limitée», a ajouté le chef des conservateurs autrichiens qui gouverne en coalition avec les Verts, expliquant que ces mesures étaient «indispensables pour défendre la santé des Autrichiens».

Le dirigeant du pays de 8,8 millions d’habitants a énuméré trois motifs justifiant de quitter son domicile: nécessité professionnelle, ravitaillement, assistance à autrui.

Le pays enregistrait dimanche 860 contaminations au nouveau coronavirus et deux décès.

Le gouvernement a annoncé d’autres mesures pour restreindre la fréquentation de l’espace public: les cafés et restaurants baissent le rideau, alors qu’ils devaient initialement bénéficier d’une tolérance d’ouverture jusqu’à 15H00, tout comme les espaces de jeu en plein air et les infrastructures sportives.

Ces restrictions drastiques entrent en vigueur lundi, en même temps que la fermeture des établissements scolaires et de la plupart des commerces non alimentaires.

Le respect de ces limitations sera contrôlé par la police, et des amendes, comme c’est le cas en Italie, pourront être imposées.

Il n’est pas interdit de faire un jogging ou un tour de vélo mais les sorties à l’extérieur «doivent se faire exclusivement seul ou accompagné des personnes avec lesquelles on vit». Une distance d’un mètre est imposée entre les individus dans l’espace public.

La province du Tyrol, frontalière de l’Italie et foyer épidémique le plus important du pays, a pour sa part décrété une quasi quarantaine de la population pour une semaine.

Alors que certains pays ont cessé les liaisons aériennes avec l’Autriche, Vienne a déjà décidé de suspendre ses vols avec l’Italie, l’Espagne, la France, la Suisse, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, la Russie et l’Ukraine.

Les frontières terrestres sont également fermées, en passe de l’être ou rigoureusement filtrées avec les huit pays frontaliers de l’Autriche, du fait des mesures du gouvernement autrichien ou des gouvernements voisins.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos