Hôpitaux de Huy et Waremme: les rendez-vous non urgents sont annulés

Hôpitaux de Huy et Waremme: les rendez-vous non urgents sont annulés

Le CHRH, comme les institutions de Waremme, annule les rendez-vous non urgents. heymans

Huy et Waremme ont activé le plan d’urgence hospitalier. Interventions et consultations non urgentes sont annulées. Si vous deviez vous rendre à la clinique, vous serez avertis personnellement.

Vendredi soir, le fédéral enjoignait les hôpitaux généraux et universitaires, psychiatriques et de réadaptation d’activer la phase d’action de leur plan d’urgence hospitalier. A leurs directions de prendre les mesures nécessaires pour permettre l’accueil des patients qui sont contaminés par le coronavirus. Et ce, jusqu’au 3 avril. Cela concerne tous les hôpitaux de la province de Liège (donc le CHR de Huy mais aussi les deux institutions waremmiennes du centre hospitalier Bois de l’abbaye et Groupe santé CHC). Pourquoi de pareilles mesures? Pour permettre aux hôpitaux de faire face aux besoins de la population et limiter le pic de l’épidémie.

Ce que cela signifie, en clair?

1. Annulation. Les consultations, les examens, les interventions qui ne sont pas urgentes et pas nécessaires, qui ne mettent pas en danger la santé des patients sont tout simplement annulés. Afin que les hôpitaux soient dans la possibilité de prendre en charge les patients atteints, afin que toutes les ressources mais aussi le matériel médical au sein des institutions soient libérés au maximum.

Certaines consultations, certains examens sont cependant maintenus: ceux qui sont urgents et nécessaires, tout comme les chimiothérapies et les dialyses.

2. Visites. Les visites sont interdites dans tous les services à quelques exceptions près. En pédiatrie (elles sont limitées à un seul parent), en maternité (à un seul accompagnant) ainsi que pour les personnes en fin de vie (à un accompagnant de confiance).

Enfin, les patients qui avaient un rendez-vous seront personnellement contactés par les hôpitaux. Ne les appelez pas pour ne pas surcharger les centrales téléphoniques. Sans nouvelle de votre hôpital, le rendez-vous est considéré comme maintenu.